EN IMAGES. Rejet des deux motions de censure : des centaines de personnes ont manifesté à Amiens et Lille lundi soir

Après le rejet lundi 20 mars au soir des deux motions de censure déposées par les groupes LIOT et RN, des centaines de personnes se sont rassemblées à Lille et à Amiens pour protester contre la réforme des retraites.

Ils se sont rassemblés tôt devant l'hôtel de ville d'Amiens, dans la Somme, lundi 20 mars 2023. Dès 18h, des centaines de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre la réforme des retraites. Les deux motions de censure n'avaient alors pas encore échoué à l'Assemblée nationale. 

Pas de surprise du côté des manifestants lorsqu'ils apprennent le rejet des deux motions de censure par les députés. Mais une détermination renforcée. "Nous sommes au bord de la victoire, nous allons faire plier le gouvernement", tel est le mot d'ordre des manifestants.

"On appelle à continuer la grève, à bloquer l'économie"

Les leaders syndicaux promettent une intensification de la mobilisation dans les jours à venir. "Les motions de censure, c'est le travail parlementaire, nous sommes sur le terrain de la rue. On appelle à continuer la grève, à bloquer l'économie", réagit Baptiste Tutin, secrétaire adjoint de l'union locale Amiens CGT.

durée de la vidéo : 00h00mn26s
Baptiste Tutin, secrétaire adjoint de l'union locale Amiens CGT. ©France Télévisions

Après un sitting improvisé devant la gare d'Amiens, les manifestants se sont dirigés vers la Maison de la culture, le point final de leur marche de trois heures. 

La manifestation s'est déroulée dans le calme. Mais la permanence des Républicains de la Somme aurait été vandalisée, selon un communiqué du parti. 

durée de la vidéo : 00h00mn11s
Des centaines de manifestants dans les rues d'Amiens lundi 20 mars 2023. ©Céline Brégand / France Télévisions

Les leaders syndicaux ont appelé tous les Amiénois à se mettre en grève et à se mobiliser jeudi 23 mars, journée de mobilisation nationale, avec des actions dès 4h dans la zone industrielle d'Amiens et une manifestation à 14h.

"Ça va péter", scandent les manifestants à Lille

À Lille, dans le Nord, des centaines d'opposants à la réforme des retraites se sont rassemblés devant la préfecture en fin de journée.

durée de la vidéo : 00h00mn06s
Début du rassemblement devant la préfecture de Lille lundi 20 mars 2023. ©France Télévisions

"Ça va péter" et "Louis XVI, on l'a décapité, Macron, on va recommencer", ont-ils scandé, selon l'AFP. 

La mobilisation contre le projet de réforme se poursuit mardi 21 mars. Un blocage est en cours au rond-point de Beaufort, à Dourlers, dans le Nord, depuis 5h du matin. À Beauvais, dans l'Oise, un barrage filtrant est installé au rond-point du Haut-Villé vers l'autoroute A16 et la N31 depuis 7h.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité