Goodyear Dunlop Amiens : les syndicats signent l'accord pour le retour aux 4x8

Après plusieurs réunions, cinq syndicats de l'usine Goodyear Dunlop Amiens ont signé un accord avec la direction ce jeudi 12 novembre, pour le retour à une organisation de travail en 4x8.

© France 3
Il y a deux ans, ils s'étaient sortis de l'organisation de travail en 4x8. Ils y reviennent. Les salariés de l'usine Goodyear Dunlop à Amiens ont signé jeudi 12 novembre un accord avec leur direction, après plusieurs réunions de négociations.

Cet accord, dit de performance collective, leur avait été présenté comme la seule solution pour sauvegarder des emplois en cette période de crise économique.

Il faut dire que l'épidémie de coronavirus a fortement impacté la production de l'entreprise dont les prévisions sont en chute de 35%. 

Ce que dit l'accord 

À ce jour, dans l'organisation du travail, les 800 salariés sont répartis en cinq équipes : une du matin, une de l'après-midi, une de nuit, deux en repos et elles changent de créneau tous les deux jours. L'accord prévoit de les passer à quatre équipes, ce qui revient à réduire de moitié le repos.

Par ailleurs, les syndicats ont obtenu le "maintien pour tous les salariés impactés par la réorganisation de travail en 4x8, de leur salaire, primes incluses"précise la CFTC. Ils ont récupéré "l'intégralité du lissage du dimanche" et ont acquis "un minimum de deux semaines consécutives de congé d'été entre le 1er juillet et le 31 août".

Dans un communiqué, Amiens Métropole salue "l'esprit de responsabilité dont ont fait preuve les syndicats (Sud Chimie, CFTC, Unsa, Fo et CFE-CGC) pour parvenir à cet accord". La ville et l'agglomération se disent également "très attentives au devenir du site, comme elles l'ont fait ces dernières semaines, et notamment au niveau de la production confiée par le groupe à l'usine d'Amiens".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
goodyear économie entreprises