Jusqu'à six mois d'attente pour passer le permis de conduire : les moniteurs d'auto-école dénoncent le manque d'inspecteurs dans la Somme

Ce 20 octobre 2023, près d'une soixantaine de moniteurs d'auto-écoles, à Amiens nord, ont manifesté pour dénoncer un manque d'inspecteurs dans le département. La situation actuelle ne permet pas à l'ensemble des candidats de passer le permis de conduire dans les plus brefs délais.

"Notre présence, c'est tout simplement pour défendre notre profession". Frédéric Maus, président de Mobilians Somme, syndicat des métiers de la distribution et des services de l'automobile, et gérant de trois auto-écoles, a appelé à manifester, le 20 octobre 2023, à Amiens nord pour dénoncer le manque d’inspecteurs pour les examens.

Avec des départs à la retraite ou bien des arrêts maladie, le nombre de personnes à ce poste ne cesse de baisser. "On a onze inspecteurs qui sont normalement sur le terrain et actuellement, on est à peu près quatre voire cinq inspecteurs. Et on n'a pas de remplacement", déplore Frédéric Maus.

Un délai trop long 

Face au manque d'agents, le problème est de taille : le délai pour passer son examen du permis voiture et moto est long. "Le délai moyen, avant cette crise de places d'examen, se situait aux alentours d'un mois et demi. Actuellement, on est plus aux alentours de 5 à 6 mois", explique Cédric Froment, directeur pédagogique de l’auto-école Roussel.

Et il le sera d'autant plus si le candidat rate son examen. "S'il vient à échouer, il va être entre quatre et six mois d'attente. Alors idéalement, ce serait 15 jours, mais on est capables de les présenter seulement avant quatre mois minimum", se désole le président de Mobilians Somme.

Un poids dans le portefeuille

Ce rallongement du délai peut devenir aussi un véritable coup de massue pour le portefeuille. Plus un candidat attend pour passer son examen, plus il doit prendre des heures supplémentaires.

"Mais les établissements essaient de ralentir la formation de manière à ne pas trop impacter le coût de la formation. Sinon oui, les candidats seraient effectivement obligés d'exploser le budget."

Cédric Froment, directeur pédagogique de l’auto-école Roussel

Les moniteurs d'auto-école réclament trois inspecteurs supplémentaires dans le département de la Somme pour assurer ces examens.

14 000 examens réalisés en 2022

Malgré l'annonce du gouvernement concernant "un recrutement exceptionnel" de 88 inspecteurs en France, les professionnels du secteur restent sceptiques. Avec de nombreux départs en retraite, ce chiffre ne peut pas pallier le manque. "On a 95 départements, on va faire comment ?" se questionne Frédéric Maus.

Pour le moment, les inspecteurs effectuent des heures supplémentaires qui permettent ponctuellement de répondre au nombre conséquent de demandes d'examen. Selon les chiffres de la préfecture, en 2022, plus de 14 000 examens ont ainsi pu être réalisés.

Avec Narjis El Asraoui / FTV

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité