"La France moche" : un supermarché et une résidence d'Amiens épinglés comme horreurs locales par un compte Twitter

Depuis janvier, un compte Twitter poste les "bâtiments moches" des différentes villes de France. La ville d'Amiens est apparue à deux reprises, une fois pour le centre commercial Auchan du quartier Pierre-Rollin et plus récemment pour la résidence du parc Beauvillé.

Personne n'y échappe. Aucune ville ne passe entre les mailles du filet, pas même Amiens.... Depuis fin janvier, un compte Twitter appelé "La France moche" épingle les "horreurs locales". Ce sont à la fois des immeubles, des résidences, mais aussi des œuvres d'art qui sont décriées. Architectes et artistes en prennent pour leur grade.

La ville d'Amiens a été ciblée deux fois. Tout d'abord, début février, à travers plusieurs photos du centre commercial Auchan du quartier Pierre-Rollin. Les clichés sont souvent accompagnés de petits commentaires piquants. Ici, seulement "Amiens." a été mentionné.

Ces photos pourraient bientôt être collector, comme des travaux de renouvellement vont être effectués dans ce quartier qui date des années 70 et le supermarché sera de la partie aussi. Il devrait être totalement démoli, puis reconstruit. Les travaux sont attendus selon la municipalité de 2024 à 2029.

"La Petite Venise du Nord", a essuyé encore plus récemment, à la mi-mars, un autre camouflet. Plus question de supermarché, mais d'une résidence... Il s'agit de celle du parc Beauvillé, située non loin du Parc Saint-Pierre. Une curieuse tour bleue et transparente.

Le compte, suivi par plus de 76 000 personnes, incite aussi ses abonnés à envoyer et partager des photos de bâtiments jugées laids. Et ils se prennent visiblement au jeu puisque plusieurs clichés sont diffusés par jour, "La France moche", comptabilise 443 tweets depuis le 31 janvier.

Difficile de savoir qui se cache derrière ce compte et quelles sont les revendications précises, s'il y en a. En France, ce n'est pas la première initiative de ce genre. L'association Paysage de France effectue depuis quelques années déjà un classement, cette fois-ci, des villes les plus moches.

Un prix qui vise à pointer les atteintes aux paysages urbains et la présence massive de panneaux publicitaires. Quatre lieux dans des municipalités ont obtenu ce titre l'année dernière : Villars-de-Lans en Isère, l'avenue des Loisirs à Moussac, la zone commerciale d’Aubière ainsi que la chaussée Royale à Saint-Paul. Un classement qui fait parler de lui...