La Maison de la Culture d'Amiens accueille le Feminist Futures Festival du 23 au 27 janvier 2023

Publié le Mis à jour le
Écrit par Delphine Martz .

Laurent Dréano, directeur de la programmation de la Maison de la Culture d'Amiens, est l'invité de l'émission Hauts féminin à l'occasion du Feminist Futures Festival. Un temps fort de la culture pour décliner des notions liées à l’avenir du vivre ensemble, sur notre planète et en Europe, à l’égalité, au féminisme, à l’écologie, aux luttes contre les discriminations.

Du 23 au 27 janvier, la Maison de la Culture d'Amiens vous invite à découvrir des artistes européens consacrés ou émergents. Depuis presque 60 ans la Maison de Culture d'Amiens a comme objet de faire en sorte qu'on puisse accéder à la création contemporaine et tout ce que font les artistes d'hier, d'aujourd'hui et de demain ouverte à l'Europe.

L'Europe est un endroit ou l'on peut défendre ses valeurs.

Laurent Dréano, directeur de la Maison de la Culture d'Amiens

Membre du réseau APAP, créé il y a 20 ans, ce réseau réunit 11 structures culturelles différentes en Europe pour coproduire et présenter de jeunes artistes "émergents" de la scène européenne et pour diffuser largement les arts contemporains de la scène et de la performance auprès de nouveaux publics.

Les artistes nous aident à comprendre le monde de demain

Laurent Dréano, directeur de la Maison de la Culture d'Amiens



Pour ouvrir le Festival, la MCA a le plaisir d’accueillir Billy’s Violence, la dernière création de Jan Lauwers qui parcoure dix des tragédies de Shakespeare.

Dix tragédies de Shakespeare

Après La chambre d’Isabella, Jan Lauwers et l’ensemble Needcompany, maîtres de l’innovation, nous proposent pour Billy’s Violence, une réécriture de dix tragédies de Shakespeare sous le prisme du dialogue intime et violemment amoureux. La scénographie minimaliste complétée de la musique de Maarten Seghers soulignent la brutalité amoureuse du texte et la physicalité de la pièce.

Pour le clôturer, il sera question de faire la fête avec la star du fado Cristina Branco.

Cristina Branco

Chanteuse portugaise de Fado, elle ouvre ses horizons en y glissant judicieusement de nouvelles sonorités tout en livrant aussi certaines de ses compositions originales.

Le Fado c'est la douleur des femmes et en même temps une immense poésie

Laurent Dréano, directeur de la Maison de la Culture d'Amiens

Entre temps, ce sera aussi l’occasion de mettre en lumière les artistes du réseau européen

parmi lesquels Tatiana Julien, Jule Flierl, Chiara Bersani.

Avec Une Nuit entière, Tatiana, Julien et Anna Gaïotti offrent une performance envoûtante qui s’affranchit avec délice de toute féminité idéalisée. Jule Flierl présente une performance fascinante, entre chorégraphie et techniques vocales complexes, pour dénoncer la frénésie de nos sociétés avec Störlaut. Chiara Bersani, avec Le Chant des baleines, explore les liens impalpables qu’il existe entre artistes et spectateurs dans une scénographie hypnotique.

L'occasion aussi de faire des rencontres, des débats, des ateliers. La programmation sera enrichie de la Feminist School, un cycle de rencontres et de débats gratuits avec les artistes qui ouvrent des espaces de travail autour de l’écologie, du féminisme, des luttes contre les discriminations et de solidarité internationale.

Une autre mission de La Maison de la Culture d’Amiens est de soutenir la candidature d’Amiens Capitale Européenne de la Culture 2028.

Hauts féminin reçoit Laurent Dréano directeur de la Maison de la Culture d'Amiens a l'occasion du Feminit Futures Festival ©France Télévisions

Retrouvez l'intégralité de l'émission Hauts féminin avec Laurent Dréano directeur de la Maison de la Culture d'Amiens ci-dessus.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité