• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ligue 1 : face à Strasbourg, Amiens s'attend à une rencontre “très difficile”

Régis Gurtner, le gardien amiénois, face à Strasbourg le 21 avril 2018. / © Fred Haslin / Maxppp
Régis Gurtner, le gardien amiénois, face à Strasbourg le 21 avril 2018. / © Fred Haslin / Maxppp

Au coude à coude au classement, Amiens et Strasbourg s'affrontent ce samedi 22 septembre en Alsace. Les Picards connaissent bien leurs adversaires, qu'ils ont vaincus deux fois la saison passée. Mais le gardien de l'ASC Régis Gurtner sait qu'il va falloir se battre jusqu'au bout.
 

Par Richard Duclos

Pour la sixième journée de Ligue 1, Amiens se déplace à Strasbourg samedi 22 septembre. En bas de tableau tous les deux (l'ASC est à la 18e place, le RC Strasbourg à la 16e), les deux clubs vont probablement se rendre coup pour coup. Les Picards ont à cœur de rebondir après la défaite face à Lille lors du derby des Hauts de France (3-2), mais les Alsaciens, qui espèrent enfin une victoire à domicile, pourront compter sur leur public.
 


"On sait que ça va être très difficile là-bas, avec le stade qui va être plein", déclare le gardien amiénois Régis Gurtner, ajoutant avec un sourire : "Je connais l'engouement là-bas". Le portier sait en effet de quoi il parle, après être resté pendant cinq ans au Racing (de 2006 à 2011).

Et même si la saison ne fait que commencer, le portier est lucide :

"Le maintien va se jouer entre une dizaine d'équipes de nouveau, Strasbourg en fait partie je pense, ils seront dans les mêmes eaux que nous. Il va falloir se battre jusqu'au bout de la saison."

Cinq matches, une victoire


Les débuts de l'ASC ne sont pour l'instant guère réussis. En cinq matches, le club a essuyé trois défaites, face à Lyon (2-0), Montpellier (1-2) et Lille. Il n'a gagné que face à Reims (4-1), et a fait match nul face à Saint-Etienne (0-0).

Face à Strasbourg, côtoyé déjà en National, il faudra refaire comme la saison précédente : par deux fois les Picards s'étaient imposés, 0-1 en Alsace à l'aller puis 3-1 à domicile au match retour. Rien n'est gagné d'avance toutefois : "Les deux premiers matches de Strasbourg ça avait l'air costaud, mais ils ont fait un recrutement intelligent, donc je pense que ça va être une meilleure équipe que la saison passée."
 

 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus