Municipales 2020 à Amiens : la maire sortante Brigitte Fouré obtient le soutien de LREM

Brigitte Fouré brigue un deuxième mandat à la Mairie d'Amiens. De gauche à droite : Fabien Hecquet, Brigitte Fouré et Alain Bacro
Brigitte Fouré brigue un deuxième mandat à la Mairie d'Amiens. De gauche à droite : Fabien Hecquet, Brigitte Fouré et Alain Bacro

La République en Marche a annoncé soutenir la candidature de Brigitte Fouré, maire (UDI) sortante d'Amiens, pour les municipales de 2020. Une couleuvre de plus à avaler pour Barbara Pompili, députée LREM de la Somme, présente sur une autre liste.

Par Paul-Antoine Leclercq

Elle l'attendait depuis qu'elle avait annoncé sa candidature. Dans un communiqué de presse, La République en marche a annoncé soutenir la candidature de Brigitte Fouré, maire sortante d'Amiens, pour les municipales de 2020. "Cette décision va dans le sens d’un large rassemblement au service d’Amiens et des Amiénois", précise le document. Le MoDem a également annoncé son soutien à la maire sortante.
 

 

Le duo Fouré-Gest reconduit

Une soutien après lequel Brigitte Fouré court depuis l'annonce de sa candidature. 

Au cours d'une conférence de presse organisée le 9 novembre dernier, la maire sortante d'Amiens, la maire sortante avait déclaré qu'elle entendait bien s'appuyer sur le parti présidentiel pour constituer sa liste. "Depuis le début, je dis que je souhaite un large rassemblement, comme en 2014. La liste réunira à la fois LR, UDI, LREM et le MoDem" précisait-elle, en insistant sur le nom du parti d'Emmanuel Macron.

Elle avait également annoncé qu'elle démarrerait sa campagne officielle début janvier.

​​​​​Outre la course à l'investiture LREM, Brigitte Fouré était revenue sur ses alliances passées et sur le duo qu'elle forme avec l'actuel président de la Métropole d'Amiens Alain Gest. "On avait passé un accord avec Alain Gest en 2013. Il a été respecté, il s'est bien passé. Il va de soit que cet accord sera reconduit".

La maire sortante annonce également que le lancement officiel de sa campagne se fera à la mi-janvier en même temps que la présentation de sa liste.. Elle a aussi révélé la localisation de son local de campagne "Il sera juste en face du Tassigny, à l'angle avec la rue Frédéric-Petit, dans un ancien local commercial" précise-t-elle. Les permanences commenceront début 2020. ​​​​​
 


Une nouvelle couleuvre à avaler pour Barbara Pompili

Un soutien qui fait un peu tâche dans le paysage politique amiénois.  Ici, LREM, c'est Barbara Pompili, députée de la Somme et inscrite sur la liste Amiens en Couleurs.

 


Interrogée le 9 novembre par téléphone sur les velléités de Brigitte Fouré à soutenue par LREM, Barbara Pompili ne s'étonnait pas vraiment de la situation : "J’étais au courant d’un accord national pour des municipales entre LREM et l’UDI. Pour moi, ça n’avait pas beaucoup de sens et ça ne collait pas à ce qui se passe au niveau local, avec la réalité du terrain. Je continue avec Amiens en couleurs. Et on va pousser le ridicule de la situation jusqu’au bout : je continue à faire partie de La République en marche."

 

L' investiture de la liste conduite par Brigitte Fouré par son propre parti représente une déconvenue supplémentaire pour Barbara Pompili. Pressentie au ministère de l'Écologie après la démission de François de Rugy, le gouvernement lui avait préféré Elisabeth Borne. Elle avait également vu la présidence de l'Assemblée nationale lui passer sous le nez, encore une fois pour succéder à de Rugy après la démission de Nicolas Hulot.
 

Retrouver la raison

Pour le représentant de La République en marche dans la Somme, le soutien du parti présidentiel à Brigitte Fouré pour les municipales de 2020 est "un bon accord". "C'était l'une des trois options possibles, explique Bruno Bienaimé. Nous avions reçu deux autres demandes de soutien : par Christophe Porquier, pour sa liste Amiens en couleurs, et par Fany Ruin, la présidente de la CCI de la Somme. Mais elles étaient moins crédible".

À la question de savoir si ne pas soutenir la liste sur laquelle se présente Barbara Pompili ne fait pas un peu désordre, Bruno Bienaimé se défend : "Ce n'est pas Barbara Pompili qui se présente, c'est Christophe Porquier. C'est vrai que ça peut être un peu gênant. Mais j'espère que Barbara va retrouver la raison et qu'elle va nous rejoindre."
 

 








 

Sur le même sujet

Les + Lus