"On fait tout pour que ça se passe bien" : à Amiens, la foire de la Saint-Jean s'apprête à ouvrir au public

Depuis une trentaine d'années, la foire de la Saint-Jean anime le parc de la Hotoie, à Amiens. Malgré la pandémie de Covid-19, elle va pouvoir se tenir à partir de ce mercredi 24 juin.
Montage d'un manège de la Foire de la Saint-Jean, en 2019 à La Hotoie (image d'illustration).
Montage d'un manège de la Foire de la Saint-Jean, en 2019 à La Hotoie (image d'illustration). © FREDERIC DOUCHET/LE COURRIER PICARD

C'est l'une des premières de cette envergure à pouvoir se tenir après le confinement, mais la Foire de la Saint-Jean d'Amiens n'est pas passée loin, cette année, de l'annulation. La bonne nouvelle est tombée début juin, au bonheur des amateurs de manèges à sensations, mais surtout des professionnels. "C'est celle-là qui va déclarer un peu tout le tour, on le sait", souligne Alexis Adjaoud, du comité forain, qui assure : "On fait tout pour que ça se passe bien."

À noter pour égayer l'édition, la présence d'une grande roue. Mais l'accès sera bien sûr soumis au respect de mesures sanitaires, fixées par une charte signée avec, notamment, la préfecture de la Somme et la mairie d'Amiens : port du masque obligatoire dans les manèges, gel hydroalcoolique à disposition aux entrées de La Hotoie, limitation du nombre de visiteurs, gants sur certains stands, sens de circulation... L'accès au site sera restreint à 3.800 personnes en simultané et, comme à Beauvais, seuls les enfants de la même famille pourront prendre place côte à côte.

"On est déjà contents d'ouvrir"

Autant de freins qui risquent de peser sur l'activité des forains. Ils devraient malgré tout être, selon le comité, une centaine à faire le déplacement cette année. "Ça fait six mois qu'il y a un gros manque à gagner pour nous, nuance Alexis Adjaoud. On est déjà contents d'ouvrir, dans des circonstances pareilles. Je pense qu'on va être sur une base de -50%. On est obligés de faire avec." En temps normal, la Foire de la Saint-Jean attire une moyenne de 400.000 personnes en trois semaines. 

"Ces mesures auront probablement un impact économique pour les entreprises foraines qui prennent notamment en charge le service de contrôle des entrées", reconnaissait la mairie d'Amiens dans un communiqué. La ville a donc annoncé la réduction de moitié des droits de place pour les forains. Cet événement, outre la joie qu'elle peut apporter aux Amiénois, permet aux professionnels d'aborder une reprise pour l'été, avant la foire d'Abbeville. D'abord annulée, la Madeleine doit finalement se tenir du 18 juillet au 2 août.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs foires fêtes locales événements