Pannes, doublons... après Noël, les magasins jouent les prolongations

Comme chaque année, au lendemain (ou surlendemain) de l'ouverture des cadeaux, les magasins de jouets doivent assurer le service après-vente.

Passé Noël, on pourrait croire que les magasins de jouets peuvent s'offrent enfin un moment de répit. Pourtant, ce mardi matin, dans une enseigne de jouets d'Amiens, les allées ne désemplissaient pas.

La raison n°1, malheureusement, ce sont les jouets défectueux. "Si c'est un problème qu'on ne peut pas régler, le plus souvent on prend contact avec le fournisseur" explique Tony Avanzini, le directeur du magasin, ou si le client le veut, "on effectue un avoir qui est valable dans le magasin, pour acheter un autre cadeau."

On a aussi les étrennes


Mais il y a aussi les jouets offerts en double, ou ceux que les parents séparés achètent une fois venue leur semaine de garde. "On a aussi les étrennes. Papy et mamie donnent souvent une petite enveloppe et les enfants viennent acheter après Noël leurs cadeaux." poursuit Tony Avanzini.

durée de la vidéo: 01 min 20
Après Noël, les magasins jouent les prolongations ©France 3 Picardie


Au lendemain de Noël, l'équipe est donc complète et contrairement aux confiseurs, elle restera sur le pied de guerre jusqu'au prochain réveillon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs noël