A Amiens, l’entreprise Kap Verre refuse des commandes faute d’employés

 Malgré un taux de chômage massif, certaines entreprises ont du mal à recruter. C’est le cas de la miroiterie Kap Verre, située à Amiens. Faute d’employés, l’entreprise doit même refuser des commandes.
 

Située à Amiens Nord, l’entreprise Kap Verre emploie 36 salariés, pour un chiffre d’affaire de 6 millions d’euros. Les clients se bousculent, a priori tout va bien. Sauf que la directrice de l’entreprise est contrainte de refuser des commandes. Motif : pas assez de bras pour produire. "Depuis 6 mois, on cherche un vitrier poseur. On a contacté l’ANPE, les boites d’intérim, Indeed, Le Bon Coin. Mais toutes les personnes qualifiées sont déjà en poste" se désespère Céline Ribot, chef d’entreprise.
 


Kap Verre n’est pas une exception : toute la filière du verre est sous tension. Selon la directrice, certains jeunes préfèreraient le confort plutôt que le travail. « Les gens me disent qu’il est préférable de rester à la maison au vu des aides qu’ils ont » confie Céline Ribot.

Certains salariés de l’entreprise ont même été embauchés sans formation et ont tout appris sur le tas. Preuve que l’industrie du verre recrute.
 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité