Colère des agriculteurs : le porte-parole de la Coordination rurale interpellé à Paris lors d'une manifestation surprise

Patrick Legras, agriculteur dans la Somme et porte-parole de la Coordination rurale, a été interpellé à Paris lors d'un rassemblement improvisé d'agriculteurs place de l'Étoile ce vendredi 1er mars. Il a été placé en garde à vue.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est lors d'une action place de l'Étoile à Paris, ce vendredi 1er mars, que Patrick Legras, agriculteur à Beauval dans la Somme et porte-parole de la Coordination rurale, a été interpellé. "La coordination rurale interpellée pour avoir manifesté à l’Arc de Triomphe super", écrit-il sur le réseau social X, avant d'être emmené par les policiers et placé en garde à vue.

Très tôt, ce vendredi matin, une centaine d'agriculteurs se sont réunis "dans le calme et le respect", devant l'Arc de Triomple, indique à l'AFP Axel Masson, éleveur dans le Loir-et-Cher. Des mottes de paille ont ainsi été placées devant le monument. "On est monté ce matin pour déposer une gerbe à l'Arc de Triomphe pour rendre hommage à tous les agriculteurs qui se suicident, a-t-il précisé. On n'est toujours pas entendu par l'État."

La Coordination rurale, 2e syndicat agricole français, avait annoncé sur X être mobilisé "pour sauver l'agriculture française", avant le dernier week-end du Salon de l'agriculture. "La Coordination rurale prend symboliquement et pacifiquement l'Étoile", a-t-il également écrit, demandant "des actes rapidement pour sauver nos 45 % d'exploitations en détresse financière".

Au total, 66 interpellations ont eu lieu lors de cette action surprise, la manifestation n'ayant pas été déclarée. Celle-ci a pris fin vers 9h40 selon une journaliste AFP. Les services de la mairie de Paris avaient déjà fait le nécessaire pour nettoyer les lieux et la circulation a repris sur la célèbre avenue.

Avec AFP