Somme : la "ferme des mille vaches" continue de mobiliser ses opposants à Abbeville

Opposante à la "ferme des mille vaches" implantée près d'Abbeville (Somme), l'association Novissen organise une action à 14h30 place Max-Lejeune ce 5 septembre. Elle dénonce l'absence de sanction prise à l'encontre de l'exploitation laitière, pourtant enjointe par la justice de réduire son cheptel.
Des membres de l'association Novissen, opposants à la "ferme des mille vaches", ont distribué des tracts dénonçant les pratiques de l'exploitation laitière située près d'Abbeville.
Des membres de l'association Novissen, opposants à la "ferme des mille vaches", ont distribué des tracts dénonçant les pratiques de l'exploitation laitière située près d'Abbeville. © Valentin Cruard / France Télévisions
Postés aux entrées d'Abbeville en cette matinée du 5 septembre, ils glissent des tracts à travers les fenêtres baissées des automobilistes. Les membres de l'association Novissen, vêtus de t-shirts jaunes, leur rappelle qu'une manifestation contre la "ferme des mille vaches" est prévue à 14h30 place Max-Lejeune dans le centre-ville. Ils souhaitent l'affluence la plus grande possible.

"Ce qu'on demande de plus, c'est que la loi et les décisions de justice soient appliquées, explique Francie Chastagner, porte-parole de Novissen, qui rappelle que l'exploitation laitière, installée depuis 2014 près de l'aérodrome d'Abbeville, a été sommée par le tribunal administratif de Douai en novembre 2019 de baisser son cheptel à 500 bovin, sous peine de sanctions financières.
 
Les militants de Novissen rappellent aux Abbevillois la manifestation qui se tiendra dans l'après-midi place Max-Lejeune.
Les militants de Novissen rappellent aux Abbevillois la manifestation qui se tiendra dans l'après-midi place Max-Lejeune. © Valentin Cruard / France Télévisions
 

"L'État ne fait rien de visible"

"Depuis neuf mois, il ne se passe rien, juge le militant. L'État ne fait rien de visible. (...) On lui demande de prendre ses responsabilités et de faire en sorte que l'on retourne aux 500 vaches autorisées et au paiement des amendes. (...) L'État n'a pas à faire des choix dans ce qui lui convient dans les décisions de justice." Chargée d'appliquer les sanctions, la préfecture de la Somme dit attendre une décision de la part du gouvernement. Une réunion sur la question devrait se tenir en sous-préfecture à Abbeville ce mardi 8 septembre.

Selon Francis Chastagner, le combat de Novissen continue de mobiliser. "Je crois qu'on a le soutien de la société, qui ne veut pas de l'agriculture industrielle qui a des conséquences notamment au niveau du dérèglement climatique, interprète-t-il. Cette usine importe 600 tonnes de soja OGM d'Amérique du sud, qui envoie son lait en Belgique, ce lait va en Afrique de l'Ouest qui destabilise des petits producteurs locaux !" Dans l'après-midi, la manifestation a réuni près de 150 personnes.
 
Ferme des mille vaches d'Abbeville : "l'État ne fait rien de visible" juge l'association Novissen ©France 3 Hauts-de-France
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville nature baie de somme parcs et régions naturelles agro-alimentaire agriculture économie