VIDEO. À Irles, 90 000 ampoules illuminent la maison du père Noël

Depuis 6 ans, Didier Drelon décore sa maison à Irles pour les fêtes de Noël. / © Page Facebook La maison du Père Noël
Depuis 6 ans, Didier Drelon décore sa maison à Irles pour les fêtes de Noël. / © Page Facebook La maison du Père Noël

Depuis 6 ans qu'il habite le village de Irles dans la Somme, Didier Drelon décore l'extérieur de sa maison pour les fêtes de Noël. Des décorations XXL qu'il met trois mois à installer.

Par Jennifer Alberts


"Ça a commencé à cause de mon père, aujourd'hui décédé. Lui a pris un jour un coup de folie de nous embarquer, moi et mes frères et sœurs, dans un magasin pour l'aider à choisir de quoi décorer son appartement pour Noël. Et je me suis pris au jeu !"

C'était il y a 15 ans. Depuis, Didier Drelon a décoré pour Noël toutes les maisons qu'il a habitées. Aujourd'hui, c'est à Irles, un petit village de 115 habitants situé dans la Somme, qu'il installe chaque année guirlandes lumineuses, pères Noël gonflables et autres sapins clignotants.
 

"J'aime bien faire tout ça, confesse cet électricien de métier. Imaginer les installations, les préparer, les mettre en place... Ça me plaît !" Il faut dire que décorer une maison pour Noël façon Didier Drelon, ce n'est pas une mince affaire : ça prend des mois ! Trois exactement. Du moins pour ce qui est de la mise en place. La conception, elle, prend plus de temps. "Je commence à réfléchir à ce que je vais faire au Noël d'après quand je démonte les décos en janvier, explique-t-il. Je fais des plans, des dessins, des petits scénarios. Je sors tout de mes lieux de stockage (trois garages, ndlr) en septembre."


350 prises, 6 km de câbles et 90 000 ampoules

Didier passe alors en revue tout son matériel et répare si nécessaire. Pas moins de 350 prises de courant, de 6 kilomètres de câbles électriques et 90 000 ampoules sont vérifiées chaque année. "Une fois que tout est en bon état de marche, je pose tout sans rien brancher. Et si ça me plaît, je fais les branchements ! Et quand est tout bien comme il faut, je mets tout en sécurité. Je protège tout au maximum."

Car de son propre aveu, ses branchements sont "hors normes". En tant qu'électricien, Didier peut se le permettre. Pour Noël 2019, son installation monte à 12 000 watts de puissance ! Des dizaines de structures gonflables dont un traîneau de deux mètres de long, des étoiles lumineuses d'un mètre de haut, des ours polaires hauts de 1,5 mètre, une crêche avec des personnages clignotants... Le tout scintillant au rythme d'une musique déversée par plusieurs tables de mixage reliées à une sono... Didier ne recule devant rien.
 
Vidéo YouTube maison Noël Irles

Et sa femme non plus. Car une fois que l'extérieur de la maison est décoré, la famille Drelon s'attaque à l'intérieur ! "Ma femme installe tous les pères Noël et les bonhommes de neige qu'elle collectionne, détaille Didier. Cette année, j'ai augmenté la surface pour ça tellement elle en a !"

En 15 ans de décorations de Noël, Didier pense ne pas avoir dépensé plus de 10 000 euros. Il récupère et recycle. On lui donne aussi parfois certaines choses. "C'est surtout la consommation d'électricité qui est importante. Mais j'essaye de faire en sorte que ma facture ne grimpe pas trop", explique Didier.


Une expérience partagée

La maison de Didier à Irles commence à être connue dans le secteur : aux habitants de la commune se joignent chaque année un peu plus de curieux venus parfois de loin. "Les enfants se font prendre en photo devant mes installations. Je discute avec les gens. Je leur explique. Y a pas d'horaires ni quoi que ce soit. Les gens viennent quand c'est allumé".
 

Une expérience qu'il partage sur sa page Facebook et sur celle qu'il gère, La maison du Père Noël.

Mais depuis plusieurs jours, Didier ne voit pas grand monde : avec la pluie presque constante, il n'allume rien. "Je ne préfère pas, se justifie-t-il. Même si je suis du métier, on ne sait jamais. Mais bon, en 15 ans, je n'ai jamais eu aucun problème !" Didier espère que la météo va être plus clémente. Il ne lui reste que quelques semaines avant de tout démonter.

Un démontage qui prend un mois entier, le temps nécessaire pour vérifier, réparer, nettoyer et ranger. "Je range dans un ordre qui est en fonction de ce que j'envisage pour l'année suivante. Je me repose un peu. Et puis j'y retourne."
 

Sur le même sujet

Les + Lus