Tempête Ciara : plus de 10 000 foyers encore privés d'électricité dans les Hauts-de-France à 18h

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gontran Giraudeau
La tempête Ciara a causé la chute d'un arbre sur la voiture d'un habitant de la commune de Le Vauroux dans l'Oise dans la nuit du 9 au 10 février 2020.
La tempête Ciara a causé la chute d'un arbre sur la voiture d'un habitant de la commune de Le Vauroux dans l'Oise dans la nuit du 9 au 10 février 2020. © Didier Ozel

La tempête Ciara a fortement soufflé dans les Hauts-de-France durant la nuit de dimanche à lundi. A 18 heures selon Enedis, 10 100 foyers sont encore privés d'électricité. Le Pas-de-Calais est particulièrement touché. 

Selon Enedis, à midi, 10 100 foyers (28 000 à 9h) sont toujours privés d'électricité lundi matin dans les Hauts-de-France :
  • 800 dans l'Aisne (3400 à 9h)
  • 300 dans la Somme (2400 à 9h)
  • 500 dans l'Oise (1200 à 9h)
  • 4 900 dans le Pas-de-Calais (12 000 à 9h)
  • 3 600 dans le Nord (9000 à 9h)

Les coupures sont éparses sur tout le territoire, des zones urbaines, comme Saint-Quentin (02) et Beauvais (60) sont aussi concernées.

Les vents qui ont soufflé par endroit jusqu'à 139 km/h ont fait tomber des arbres sur des câbles du réseau électrique. Les équipes d'Enedis, pré-mobilisées depuis dimanche après-midi, ont commencé à s'activer dès le milieu de la nuit.

Six cents agents d'Enedis et d'entreprises prestataires interviennent actuellement sur le réseau.

Enedis rappelle les consignes de sécurité à respecter, si vous constatez des dégâts causés par la tempête :
  • ne jamais toucher des fils tombés à terre
  • signaler toute anomalie constatée
  • ne jamais toucher un objet en contact avec une ligne électrique
  • respecter les zones de danger balisées

Pour signaler toute situation dangereuse, composez le 09 726 750 + numéro de département.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.