Vendée Globe : Thomas Ruyant à la tête du classement provisoire

Le Dunkerquois est parvenu dans la nuit à rattraper Alex Thomson.

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Thomas Ruyant triomphera-t-il cette année au Vendée Globe ? Alors qu'il était en deuxième position, vendredi soir, le LinkedOut du Dunkerquois a dépassé le Gallois Alex Thomson dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 novembre. Derrière eux, Charlie Dalin a quant à lui réduit un peu son retard et s'accrochait toujours, ce samedi midi.

"Ça se tire la bourre ! C'est très stimulant. Il y a une grosse pression entre nous. Les bateaux sont très proches en vitesse et on évolue dans les mêmes systèmes météo", a-t-il réagi. Vendredi déjà, avant de prendre la tête du classement provisoire, Thomas Ruyant s'était confié à France 3 Nord Pas-de-Calais. "Je vais bien, le bateau aussi. Il fait bien chaud en ce moment et mes concurrents proches lâchent pas le morceau donc ça va très vite", expliquait-il. "Pour l'instant j'essaie de rester concentré sur moi, ma trajectoire et ce que j'ai à faire sur le bateau." Risque-t-il une nouvelle avarie, comme lors de l'édition 2016 ? Le Dunkerquois avait été contraint d'abandonner après un choc avec un objet flottant, au large de la Nouvelle-Zélande. "C'est pas un truc auquel je pense", a-t-il expliqué. "Ça m'est arrivé une fois, statistiquement ça devrati plus m'arriver. Évidemment, c'est un risque. Maintenant, si je commence à penser à ça, je naviguerais pas comme je navigue là. Aujourd'hui, on a d'autres systèmes par rapport à 2016, pour pouvoir prévenir ce genre de choses."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile