Cet article date de plus de 7 ans

70 ans du DDay : un camp militaire allemand reconstitué à la batterie de Merville-Franceville

Parmi les 16 reconstitutions de camps militaires montées à l'occasion des 70 ans du Débarquement, une seule représente l'armée allemande de la Wehrmacht. Le camp est situé sur le site historique de la batterie de Merville-Franceville. Galerie photos. 
Les associations de reconstitution historique et militaire sont légions en Normandie au moment des commémorations du DDay. Mais on a surtout l'habitude de voir des uniformes et des véhicules Alliés (en particulier américains) sur les sites du Débarquement. Il est très rare de voir des figurants dans les uniformes de la Wehrmacht. 

Pour ce 70ème anniversaire du 6 juin 1944, on ne trouve qu'un seul camp reconstitué allemand. Il est installé sur l'un des sites historiques les plus visités : la batterie allemande de Merville-Franceville, à quelques kilomètres de Ouistreham. Un camp modeste en taille, comparé aux camps américains installés dans le secteur de Sainte-Mère-Eglise.  


Ce sont des associations de collectionneurs qui ont monté ce camp. Notamment le groupe GRH 39-45, du Nord de la France, qui souhaite "par la qualité de ses reconstitutions, mettre en valeur les équipements et les hommes, pas forcément tous mauvais, de l'armée allemande". En savoir plus sur le site du groupe GRH 39-45. 
Plusieurs associations ont participé au spectacle proposé au public par le musée de la batterie : une fresque historique qui reconstituait, avec 120 figurants, l'attaque et la neutralisation de la batterie dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 par les Britanniques. Une fresque en quatre tableaux : la préparation de l'assaut en Angleterre, la gestion de la forteresse par l'occupant allemand (qui attendait l'attaque des Alliés), l'arrivée des parachutistes britanniques sur le sol normand, et enfin l'assaut d'Otway et ses soldats.
Ce spectacle a été joué deux fois (les 6 et 8 juin) et a connu un grand succès : 2000 spectateurs à chaque représentation (et guichets fermés). 

Notre photographe, Jonathan Pasqué, a rencontré avant le spectacle les figurants du camp allemand et vous propose cette galerie de clichés. 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
débarquement dday patrimoine culture