Cet article date de plus de 7 ans

A Saint-Adresse, une parcelle pour la renaissance d'un vignoble normand

Comme ça, l'idée pourrait sembler farfelue. Et pourtant, elle est tout ce qu'il y a de plus sérieux. Un havrais veut récolter sa première vendange de Chardonnay en octobre 2017. Il vient de planter 350 pieds de vigne à Saint-Adresse, dans la banlieue du Havre.

Ludovic Messiers, un havrais de 44 ans est un passionné de viticulture.
Après mure réflexion et étude des sols dans la baie de Seine, il s'est décidé à tenter "l'aventure de sa vie" : créer son propre vignoble.
Sur une parcelle de 900 m² particulièrement bien exposée sur la commune de Saint-Adresse, il a soigneusement planté 350 pieds de vigne, en cépage Chardonnay
 Et comme l'art du vin est un art de patience, il va devoir attendre l'automne 2017 pour réaliser sa première vendange et 3 années supplémentaires pour sortir sa première cuvée de vin pétillant.

Vidéo : reportage France 3 baie de Seine (Bénédicte Drouet et Emmanuelle Darcel)
durée de la vidéo: 01 min 52
Plantation vignes dans le havrais

 

En savoir plus ...
Le vignoble haut normand a connu son âge d'or au moyen âge. La présence de nombreuses abbayes n'y était pas pour rien. A cette époque, le vin de Normandie concurrençait le cidre et s'exportait même en Angleterre.
Par la suite, des maladies de la vigne et des périodes de refroidissement climatique ont progressivement altéré ses qualités originelles. Les productions ont fini par devenir de "mauvaises piquettes"
Au début du XXe siècle, l'épidémie de phylloxéra a eut raison des derniers arpents plantés.

A lire également sur le site : Histoire de Normandie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture baie de seine