Les parcs à huîtres de la Manche sous haute surveillance avant Noël

En période de fêtes, l'huître est un produit qui attire les convoitises. Les gendarmes sont mobilisés pour surveiller les zones ostréicoles. Depuis septembre, ils ont accès au cadastre des parcs. Ce dispositif semble porter ses fruits. 

Les habitants du littoral du Calvados sont habitués: chaque année, depuis 2009, à l'approche des fêtes, la garde républicaine fait son apparition sur les plages le long des parcs à huîtres. Ces gendarmes à cheval sont également présents sur les côtes de la Manche. Ils viennent prêter main forte à leurs collègues de Coutances qui, eux, patrouillent en 4x4. A 4000 euros la tonne, l'huître est un produit qui attire toutes les convoitises: entre 5 et 10 tonnes d'huîtres auraient déjà été dérobées depuis le début de l'année sur la côte ouest du Cotentin.

Depuis septembre dernier, entre Agon-Coutainville et Gouville-sur-Mer, les gendarmes disposent d'un outil supplémentaire pour accomplir leur mission. Ils ont accès aux cadastres des parcs à huîtres. Chaque concession est dotée d'un numéro, un numéro que les ostréiculteurs sont incités à afficher en haut de leurs tracteurs. La moindre anomalie donne lieu à un contrôle. Ce dispositif, testé depuis la rentrée, semble porter ses fruits. La sous-préfète de Coutances a décidé de l'étendre à tout le littoral manchois.



Reportage de Gewenaëlle Louis et Guillaume Le Gouic
Intervenants:
- Eric Binard, gendarme à Coutances
- Romain Verneuil, ostréiculteur à Gouville-sur-mer
- Capitaine benoît Guerin, commandant de la  compagnie de Coutances

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité