La “fausse mort” de Martin Bouygues dans l'Orne

Martin Bouygues / © AFP
Martin Bouygues / © AFP

Samedi après-midi, l'Agence France Presse a annoncé par erreur le décès de l'industriel âgé de 62 ans à La Roche Mabile près d'Alençon. Elle évoque un "malentendu" avec le maire de Saint-Denis-sur-Sarthon, une commune voisine. Le groupe Bouygues et TF1 avaient catégoriquement démenti la nouvelle. 

Par Pierre-Marie Puaud

Dans sa première dépêche, l'AFP annonçait que les pompiers étaient intervenus à La Roche Mabile pour un décès, sans identifier la victime. Le maire de la commune voisine était cité par l'agence : "Je le connaissais bien, la famille de son épouse était très engagées dans la vie de la commune".

Mais alors que la nouvelle avait déjà fait le tour des sites d'informations, relayée et amplifiée par les réseaux sociaux, TF1, qui appartient au groupe Bouygues a démenti l'information  La directrice de l'information  de la chaîne indiquait l'avoir eu au téléphone, quelques minutes plus tôt. "Il va bien, il est surpris par cette annonce" précisait Catherine Nayl.

Manuel Valls a parlé à Martin Bouygues :


Alors comment une telle information a-t-elle pu être diffusée, alors même qu'il semble bien que Martin Bouygues ne possède même pas de résidence dans l'Orne ? Contacté par francetv info, l'élu explique qu'il s'agit d'un malentendu avec l'agence. "Il y a bien un monsieur Martin qui est mort ce matin, mais ce n'est pas Martin Bouygues, indique-t-il. Le journaliste m'a parlé de cette mort et j'ai confirmé que Monsieur Martin était décédé."

Reportage de Nicolas Corbard et Patrick Mertz :
La "fausse mort" de Martin Bouygues

intervenants : Sylvie Julien, épouse du maire de Saint-Denis sur Sathon et Michel Julien, maire de Sainte-Denis sur Sarthon)

L'Agence France Presse annonce une enquête interne et présente ses excuses :


Sur le même sujet

Les + Lus