EXCLUSIF Jean-François Fortin parle pour la première fois des matches présumés truqués

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM
Jean-François Fortin livre pour la première fois sa version des faits concernant la rencontre Caen-Nîmes dans C Sports ce dimanche.
Jean-François Fortin livre pour la première fois sa version des faits concernant la rencontre Caen-Nîmes dans C Sports ce dimanche.

Ce dimanche 15 mars, dans C Sports, retrouvez un entretien exclusif avec Jean-François Fortin. Le président du Stade Malherbe, mis en examen dans l'affaire des matches présumés truqués, livre pour la première fois sa version des faits concernant la rencontre Caen-Nîmes.

"C'est la première fois que je communique là-dessus et j'avais dit que j'attendrai le 17 mars pour communiquer". Jean-François Fortin a néanmoins accepté de répondre aux question de l'équipe de C Sports, à quelques jours de son audition par la commission de discipline de la LFP. Cette dernière va entendre ce lundi et ce mardi plusieurs dizaines de personnes au sujet d'une série de matches disputés la saison passée en ligue 2 par l'Olympique de Nîmes, des matches soupçonnés d'avoir fait l'objet d'arrangements.

Dans son communiqué publié ce vendredi, la LFP indique que la commission de discipline a convoqué "des représentants des 8 clubs concernés par les 7 matchs visés" mais aussi "34 dirigeants, entraîneurs, joueurs ou actionnaires actuels ou passés desdits clubs ou d’autres clubs ayant été cités par la presse ou au cours de l’instruction". Cette "session exceptionnelle" de la commission de discipline sera, pour l'occasion, délocalisée au Pavillon Kléber, à Paris.

Le 18 novembre dernier, quelques heures après les interpellations dans ce dossier, Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel, avait vivement réagi, qualifiant la corruption et les soupçons de truquage de "poison mortel pour notre sport et pour le sport en général". Dans son communiqué, la LFP indique que les sanctions pour les clubs peuvent aller "du rappel à l’ordre à la rétrogradation ou la mise hors compétition". Ces éventuelles sanctions pourraient rapidement tomber: la commission de discipline doit prendre sa décision au plus tard le 23 mars prochain.

Mis en examen pour corruption dans l'affaire des matches présumés truqués, le président du Stade Malherbe de Caen, actuellement en retrait du club (il lui est interdit d'exercer depuis sa mise en examen), livre pour la première fois, ce dimanche dans C Sports, sa version des faits concernant la rencontre Caen-Nîmes disputée lors de la dernière journée de championnat la saison passée. 

 

C Sports, ce dimanche 15 mars, dans votre édition régionale à partir de 19 heures et sur notre site internet

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.