• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Réforme du collège : Pourquoi les professeurs seront en grève mardi ?

© PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/Pierre Heckler
© PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/Pierre Heckler

Sept organisations syndicales, représentant 80% des enseignants du second degré, appellent à la grève mardi contre la réforme du collège. Certains vont réclamer son retrait, d'autres une reprise des discussions. 

Par Pauline Latrouitte

  • La fin du grec et du latin ? 
​Aujourd'hui :
L'option latin est pratiquée par 18% des élèves de 5ème. En 3ème, ils ne sont plus que 15% à continuer cette matière. En tout plus d'un demi million d'élèves apprennent le latin, et seuls 2.2 % des élèves choisissent le grec. 

Que dit la réforme ?  
La réforme propose de remplacer les «options grec et latin», par une «initiation aux langues anciennes» au sein du français (dont les heures ont pourtant été réduites), et par une intégration du grec et du latin à un EPI «Langues et cultures de l'Antiquité». Face aux critiques, la ministre a revu sa copie fin mars en proposant d'ajouter un «enseignement de complément» pour les élèves désireux d'approfondir l'apprentissage du latin. Une sorte d’option allégée : une heure hebdomadaire en 5e, deux heures en 4e et 3e. 

Mais les latinistes et hellénistes dénoncent le « saupoudrage » de ces enseignements

  • L‘interdisciplinarité

Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires dits EPI sont la véritable pierre angulaire de cette réforme du collège. Ils doivent permettre de créer «un climat de confiance dans lequel on peut questionner sans crainte et où disparaît la peur excessive de mal faire» ainsi que «la maitrise des savoirs fondamentaux pour tous».

Ce que la réforme propose :
Désormais, les EPI remplaceront ces «itinéraires de découverte» et seront généralisés à toutes les classes du cycle. Différents EPI seront proposés aux élèves : «Langues et cultures de l'Antiquité»  «développement durable», ou encore «Corps santé et sécurité», et «culture et création artistique».
Les syndicats craignent que les EPI viennent grignoter sur les horaires de chaque discipline

  • La disparition des classes bilangues et européennes
Aujourd'hui :
Les classes bilangues existent depuis 10 ans et concernent 16% des élèves au collège, qui apprennent donc deux langues (le plus souvent l'anglais et l'allemand) dès la sixième. 

Que dit la réforme ?
La réforme prévoit l'apprentissage d'une deuxième langue pour tous dès la cinquième, au lieu de la quatrième actuellement. La ministre veut créer ainsi des «classes bilangues pour tous dès la 5e». L'apprentissage d'une LV2 répartie sur trois ans au lieu de deux permettra ainsi de libérer du volume horaire pour les enseignements interdisciplinaires.

Alors que l’inquiétude s’est propagée en Allemagne, le chef de l’Etat a promis plus de professeurs, plus de recrutements, plus d’élèves. Pas de quoi dissiper les craintes des germanophiles, qui craignent la quasi-disparition de l'allemand.

Que craignent les professeurs d'allemands ?

Reportage : Laurent Marvyle et Jean-Michel Guillaud
Intervenante : Michelle Pineau, Enseignante d'Allemand en retraite

 

Que pensent les profs d'allemands de la réforme du collège ?

 

Sur le même sujet

30créateurs du XXéme siècle

Les + Lus