La Translayon : A cheval dans les vignes

Patricia et Patrick ont la passion de la randonnée à cheval. Originaires de Sainte Gemme dans le Berry, ils font plus de mille kilomètres par an avec leurs fidèles destriers, Luna et Luccio. Corinne les a suivi dans l'une des plus belles balades, celle de la Translayon, sur les coteaux de l'Anjou.

Dans la Translayon, les tonneaux ne sont jamais loin.
Dans la Translayon, les tonneaux ne sont jamais loin. © C. Bian Rosa

7 heures du matin.

Le petit village de Beaulieu-sur-Layon dort encore en ce samedi de juin. Mais autour de la salle des sports règne une activité inhabituelle.
Des vans, des caravanes, des chevaux dans de petits enclos au pied des vignes qui avancent jusqu’aux premières maisons du village. Le campement de la Translayon, une randonnée qui se déroule sur trois jours en Maine-et-Loire, au cœur du coteau du Layon.

Patrick et Patricia ont réalisé plusieurs fois la Translayon
Patrick et Patricia ont réalisé plusieurs fois la Translayon © C. Bian Rosa


Beaucoup d'habitués

118 cavaliers, 28 attelages , des passionnés qui pour la plupart n’en sont pas à leur première participation comme Patricia et Patrick, qui viennent chaque année de Sainte Gemme dans le Berry avec leurs deux chevaux de 16 ans, Luna et Luccio.
A peine sortis de l’antique petite caravane des années 70 qu’ils tractent derrière leur camion, les premiers soins vont à leurs deux chevaux, sang mêlés d’espagnol, de lusitanien et de pur sang arabe. Les  départs vont s’échelonner entre 8 heures et demie et 10 heures pour une boucle de 30 kilomètres au milieu des vignes.

La translayon, un décor de cinéma
La translayon, un décor de cinéma © C. Bian Rosa


Des chevaux nés chez nous et qui font depuis partie de la famille.

Les cavaliers viennent de toute la France, pour ce périple qu’ils qualifient aussi de « culturel » et « gastronomique » : il comprend des dîners très festifs sans oublier bien sûr la dégustation des fameux moelleux d’Anjou.

Translayon, c'est la fête le soir venu.
Translayon, c'est la fête le soir venu. © C Bian Rosa

"On randonne en groupe, en famille, en couple, au pas, au trot, au galop dans les chemins balisés par l’association Equiliberté qui organise chaque année depuis 12 ans la Translayon."

Translayon : pas d'âge pour randonner
Translayon : pas d'âge pour randonner © C. Bian Rosa


A midi, halte déjeuner

On s'arrête à la Soucherie, l’un des plus beaux domaines viticoles de la région.
Tout est prévu pour attacher et faire boire les chevaux pendant que leurs propriétaires dégustent les vins de la propriété attablés au beau milieu des vignes avec une vue splendide sur les coteaux du Layon : la petite rivière qu’ils vont longer l’après midi et qui a donné son nom à ce vin liquoreux et si doux au palais.

Tout le monde est logé à la même enseigne
Tout le monde est logé à la même enseigne © C. Bian Rosa


18 km et quelques côtes

Nos Berrichons profitent de l’instant et seront parmi les derniers à repartir pour les 18 kms restant à parcourir avant de rejoindre le campement de base.
Quelques côtes bien senties demanderont un peu de tact et de technique aux meneurs tandis que les cavaliers s’en donneront à cœur joie pour des galopades dans les sentiers qui serpentent dans les collines.

La randonnée c'est aussi privilégier le confort du cheval... et du cavalier
La randonnée c'est aussi privilégier le confort du cheval... et du cavalier © C. Bian Rosa

Le soir, la récompense

A 17 heures, tous arrivent fourbus à Beaulieu. Les chevaux ont droit à une douche bien méritée tandis que  les cavaliers et meneurs sont accueillis par des jus de fruit et….un petit verre de coteau du Layon.
Après l'effort le réconfort : la douche à l'issue de la journée.
Après l'effort le réconfort : la douche à l'issue de la journée. © C. Bian Rosa


La Translayon, c'est aussi un sujet diffusé dans le 19/20 :
 

Translayon, 7 au Centre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport équitation sorties et loisirs cheval animaux loisirs