La bataille a commencé pour les places du match Granville - Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Frotté .

La vente des billets pour le match Granville - Marseille vient de commencer, ce matin à 10h. Comme prévu, ce 1/16e de finale de coupe de France, revanche de l'affiche de 2016, est déjà un succès populaire.

Il y a 4 ans, l'affiche s'était jouée à guichets fermés. 21.215 spectateurs au Stade d'Ornano, record toujours en cours, venus pousser le petit poucet granvillais face à l'ogre marseillais, en 1/4 de finale de la coupe de France. Et les Manchois s'étaient inclinés avec les honneurs dans une magnifique ambiance.



L'équipe de Johan Gallon, le faiseur du petit poucet, va s'offrir une seconde manche la semaine prochaine, le 17 janvier, à 20h55, encore au stade d'Ornano de Caen. La réaction des joueurs granvillais, lundi au moment du tirage au sort, montrait l'immense joie de s'offrir un tel cadeau.

Comme en 2016, le public normand attendais avec impatience l'ouverture de la billeterie.



A 10h08, ce vendredi matin, la billetterie en ligne du SM Caen saturait déjà, provoquant de nombreuses réactions d'impatience et de déceptions sur les réseaux sociaux.

 



Dans l'après-midi, tout semblait rentrer dans l'ordre avant un message radical sur le site internet du club : "Après seulement quelques heures de vente à la boutique officielle et sur la billetterie en ligne du Stade Malherbe Caen, plus aucune place n'est disponible à la vente pour le 16e de Coupe de France entre l'US Granville et l'Olympique de Marseille au stade Michel d'Ornano."



Au centre E. Leclerc de Granville, grosse affluence aussi. 5.000 places en vente ici, 20 maximum par personne, un quota très large.

Les prix, de 15 à 47 € selon l’emplacement, ne semblent avoir refroidi personne. 



Problème, le serveur informatique qui alimente le magasin sature lui aussi après 30 minutes. Le quota passe à deux places seulement par personne.

Puis la vente est totalement stoppée à 13h... 276 places seulement ont pû être imprimées !

 




Tout le monde ne pourra pas s'offrir un précieux sésame...

 




Le club a annoncé lui hier soir offrir des places à ses licenciés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité