Caen : en 2019, le tramway desservira la Presqu'île et peut-être le théâtre

Projection du nouvel arret rue Guynemer à Caen en 2019 / © Caen-la-Mer
Projection du nouvel arret rue Guynemer à Caen en 2019 / © Caen-la-Mer

Après une série de réunions publiques organisées l'an dernier, la communauté d'agglomération de Caen-la-Mer faisait ce jeudi le point sur le projet tramway 2019, un tramway fer qui pourrait circuler sur trois lignes.

Par F3Normandie

Après des incertitudes quant au financement du "nouveau" tramway caennais, les élus de l'agglomération avaient officiellement lancé en novembre 2014 le projet de remplacement de l'actuel TVR sur pneu par un tramway fer. En juin 2015 une série de réunions publiques ont été organisées pour consulter la population. L'agglo de Caen-la-Mer présentait ce jeudi 4 février un avant projet, issu à la fois d'une première phase d'études et de cette concertation.

Les promoteurs du projet évoquent à présent un réseau de trois lignes de tramway pour 2019, ces trois lignes consistant en un tronc commun et des embranchements. Le réseau actuel serait ainsi étendu jusqu'au quartier de la Presqu'île afin de desservir les nouveaux équipement comme la BMVR (ouverture automne 2016) et la cité judiciaire, jusqu'au quartier des Hauts-de-l'Orne à Fleury-sur-Orne. Enfin, un prolongement jusqu'au théâtre est sérieusement envisagé. Mais sa réalisation dépendra des conclusions de l'étude de faisabilité qui doit être réalisée cette année.

Le réseau du tramway 2019 s'articulerait de la façon suivante:
  • une ligne T1 reliant Hérouville-Saint-Clair à Ifs Jean Vilar
  • une ligne T2 reliant le Camps 2 à Caen Victor Hugo
  • une ligne T3 reliant le théâtre de Caen à Fleury-sur-Orne
Le futur réseau de tram caennais : 
© Caen-la-Mer
© Caen-la-Mer

Du Wifi dans les rames

Au total, le réseau s'étendra sur 16,8 km et desservira 37 stations pour un budget estimé à 246,8 millions d'euros. S'il est prévu que le futur réseau s'appuie grandement sur le réseau existant, plusieurs aménagements sont prévus : quais allongés, mobilier reconditionné mais aussi pose d'un revêtement minéral ou végétal (à hauteur de 50%). L'agglomération de Caen-la-Mer annonce également l'arrivée du Wifi dans les rames.

Mais d'ici là, la route est encore longue. En parallèle de la phase d'étude toujours en cours, la prochaine grande étape est l'enquête publique qui doit débuter en septembre 2016. Le début du chantier est pour l'instant prévu à la fin de l'année 2017 pour une mise en service espérée à la rentrée 2019.

© Caen-la-Mer
© Caen-la-Mer


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus