Coronavirus : le “bio” à l'épreuve du confinement

Image d'illustration / © MaxPPP
Image d'illustration / © MaxPPP

Face à l'épidémie de Covid-19, faire ses courses est devenu pour certains une "activité à risque". Par solidarité, des magasins proposent des alternatives à leurs clients pour préserver leur santé et leur garantir l'accès à une alimentation saine et bio.

Par Lucas Baron

Ce matin, j'étais dans le magasin au côté de 4 mamies équipées d'un masque. Elles affichaient un regard apeuré. Je leur ai dit : 'bon sang mais restez chez vous, on va trouver une solution pour vous aider'. 
Marc Verron

Depuis ce matin 9h, Marc Verron propose désormais la livraison "gratuite" et "en vélo" à ses clients pour ceux qui le souhaitent. Une initiative solidaire qui permet de protéger les populations fragiles, tout en leur garantissant un accès à des produits bios, frais, et de qualité.

Les livreurs de la coopérative "TOUTENVELO" lors de leur première livraison ce matin dans les rues de Caen. / © Marc Verron
Les livreurs de la coopérative "TOUTENVELO" lors de leur première livraison ce matin dans les rues de Caen. / © Marc Verron

On est tous un peu perdu face à cette situation complexe. Il faut développer des idées pour aider les autres. Les personnes vulnérables me touchent beaucoup. Il fallait qu'on trouve rapidement une solution. En 2 jours, on a lancé l'idée. J'ai déjà 7 commandes ce matin. Il y a beaucoup de demandes. Marc Verron, Gérant de la Biocoop du passage Démogé, à Caen.

Carotte, pomme de terre, chou-fleur, salade, orange, pomme... Les clients demandent avant tout des fruits et légumes. "C'est primordial d'être présent pour ses clients en période de confinement", affirme le gérant de l'épicerie bio. "Le stress fait dépenser beaucoup d'énergie. L'organisme est mis à rude épreuve. Il est fatigué. Il est important de bien se nourrir. On est là pour eux. Agrumes, radis noir, jus de citron, tout est bon pour renforcer notre système immunitaire".

Afin d'être en capacité d'assurer ce service de livraison gratuite, Marc Verron s'est associé à "Toutenvélo", une entreprise de transporteurs basé à Caen. Pour en bénéficier, les clients doivent habiter à 2 km de la "Biocoop du Passage Démogé" et avoir effectué au moins 50 euros d'achats.

Avant la crise, nous étions en contact avec la Biocoop donc tout s'est mis en place rapidement. Nos 7 livreurs sont équipés de masques, gants et gel. Toutes les précautions sont prises avant livraison. Soit nous déposons la marchandise sur le pas de la porte des clients, soit nous leur donnons en main propre pour les personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas se déplacer. Erik Declercq, co-gérant de la coopérative "Toutenvélo"



Autre preuve que le marché du bio tourne toujours à l'heure du confinement, les AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne), continuent de fournir des paniers de légumes variés à leurs clients. 

A Caen et aux alentours, il existe environ une quinzaine de point de vente. Le prix du panier est fixé de manière équitable : il permet aux paysans de couvrir leurs frais de production et de dégager un revenu décent, tout en étant abordable pour le consommateur. Environ 10 euros par panier.
 
Image d'illustration / © MaxPPP
Image d'illustration / © MaxPPP

Selon Arnaud Gardin, producteur basé à Aurseulles au sud de Caen, la demande a explosé en cette période de confinement. Salade, radis, ail, épinard, courges... cette semaine le maraicher a préparé plus de 150 paniers. Soit environ 15% de plus par rapport à la normale. 

Les paniers seront ensuite distribués dans tout le réseau AMAP de Caen et disponibles à la vente. Pour devenir client d'une AMAP et faire le plein de vitamines, rendez-vous sur le site internet.

Plus d'excuse donc, pour ne pas faire un peu attention à vous et manger sainement, variés, et équilibrés !

Sur le même sujet

Les + Lus