Coupure de courant à l'hôpital de Falaise : quels impacts pour les services et les patients

Depuis ce jeudi 22 février, l'hôpital de Falaise est alimenté par des groupes électrogènes, suite à une coupure de courant. En attendant le rétablissement du réseau électrique, le bloc opératoire reste fermé et certaines urgences sont renvoyées vers d'autres établissements.

La cause reste incertaine, mais cela pourrait être un défaut matériel, dû à une surtension ou à un déséquilibrage de puissance, qui serait à l'origine de la coupure électrique. Rien à voir avec la tempête Louis.

Jeudi 22 février 2024, dans l'après-midi, un départ de feu sur le poste à haute tension de l'hôpital de Falaise a provoqué une coupure générale sur tout le site de l'hôpital et chez un millier de riverains.

Le poste de transformation n'est pas sur le réseau public

L'entreprise Enedis est rapidement intervenue pour séparer les arrivées électriques et rétablir le courant chez les 1 100 clients impactés. La coupure n'a duré qu'une heure pour eux, mais pour l'hôpital, c'est plus compliqué.

Le poste de transformation de l'hôpital n'est pas sur le réseau public, comme c'est le cas pour toutes les grosses entreprises, et c'est à la charge de l'hôpital de réparer cet incident, même si Enedis les accompagne dans cette opération.

Une continuité des soins assurée

"L'hôpital a tout de suite mobilisé sa cellule de crise, explique Marjorie Bodereau, directrice de site du centre hospitalier de Falaise, pour assurer la continuité des soins."

L’hôpital est ouvert, mais on a dû fermer le bloc opératoire aujourd’hui. Certains patients venus se présenter aux urgence sont orientés vers d’autres établissements par le SAMU.

Marjorie Bodereau, directrice de site du centre hospitalier de Falaise

La coupure de courant est restée transparente au sein de l'hôpital, puisque les groupes électrogènes ont tout de suite pris le relais. Les travaux sont en cours pour un rétablissement au réseau. L'hôpital espère un retour à la normale d’ici la fin de journée.