Déserts médicaux : J'irai vous soigner chez vous !

Quand les soignants désertent, la santé recule. En Normandie, ces trois femmes proposent des solutions innovantes pour aller à la rencontre des patients en rupture de soin.

Alors que l’accès aux soins devient de plus en plus difficile dans la campagne normande, des soignants se mobilisent pour aller à la rencontre des patients en rupture avec le monde médical. Sophie Akimoff installe son cabinet dentaire itinérant dans les communes ornaises en souffrance. Dans l'Eure, Roselyne Dersy et son équipe ont transformé un camping-car en cabinet médical. Élodie Guillaume, quant à elle, nous présente le "Mammobile", véritable cabinet de radiologie mobile pour détecter les cancers du sein.

Sophie Akimoff : les soins dentaires pour tous

 Trente-quatre dentistes pour 100 000 habitants. Dans l’Orne, l’accès aux soins dentaires est très difficile, notamment pour les publics en situation de handicap ou en perte d’autonomie. Sophie Akimoff en a fait le constat : dans les structures qui accueillent ces publics, EHPAD, institutions pour personnes handicapées, il n’est pas rare de rencontrer des patients qui n’ont pas consulté de dentistes depuis plusieurs années. L’environnement anxiogène des cabinets dentaires ne facilite pas non plus la prise en charge des publics en difficulté. Comme l'explique Sophie Akimoff: “Pour résoudre ce problème, nous avons imaginé une solution qui est itinérante et nous permet de nous déplacer directement dans les structures d’accueil pour pallier le stress et à la fatigue liée au transport.”

 Cette solution, c’est l’UMD (Unité Mobile Dentaire) : un plateau technique complet qui peut être installé rapidement dans un local mis à disposition.

Une fois mis en place, on se croirait dans un cabinet traditionnel : le fauteuil, les outils, tout y est. La grande différence, c’est que les patients sont soignés dans un environnement familier.

 Le fait d'apporter notre plateau technique directement dans les établissements, lieu de vie, réduit considérablement l'anxiété et ne réduit pas notre capacité à diagnostiquer ni à soigner.  

Sophie Akimoff, chirurgien-dentiste

L’UMD sillonne le département de l’Orne et travaille avec une quinzaine d’établissement de santé. À ce jour, plus de 270 patients ont pu être pris en charge, mais Sophie ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : “Afin de faire fructifier ce dispositif, nous souhaitons faire intervenir les étudiants en chirurgie dentaire et éventuellement des praticiens libéraux qui seraient sensibles à la démarche”. 

Retrouvez l'interview de Sophie Akimoff en vidéo :

durée de la vidéo : 00h03mn16s
Sophie Akimoff a créé l'UMD pour apporter une solution de soins dentaires au plus près des patients. ©France Télévisions

Pour contacter l'équipe de l'Unité Mobile Dentaire :  02-33-12-33-01 (Centre hospitalier d'Argentan) ou 02-31-53-97-94 (Réseau de Service pour la Vie Autonome)

Roseline Dersy : un cabinet mobile au chevet des habitants

19 % d’habitants sans médecin traitant. C’est le triste bilan dressé par l’Agence Régionale de Santé dans le Pays de Conches au sud de l’Eure. Malheureusement, ce constat n’est pas étonnant dans ce département ou la densité de médecins est très inférieure à la moyenne française. Mais, pour Roseline Dersy, pas question d’accepter cette situation. Aux grands maux, les grands remèdes : si les patients ne peuvent plus aller à la rencontre du médecin, c’est le médecin qui viendra à eux, et avec son cabinet s'il le faut.

 

Pour Roseline Dersy : “La solution ? Elle a été initiée fin 2022. C'est un camping-car équipé de la façon la plus complète, comme un cabinet médical.”

L’unité mobile s’adresse en particulier aux patients qui n’ont plus de médecins traitants, avec une logique simple : un jour, une commune, un médecin. L’objectif est de proposer les mêmes services que dans un cabinet traditionnel : le secrétariat s’installe dans un local attenant et la consultation se passe dans le véhicule équipé de tout le nécessaire pour réaliser les examens courants. Pour l’instant, les praticiens qui exercent dans ce cabinet pas comme les autres sont principalement de jeunes retraités. Mais, l'équipe de l’hôpital de la Musse qui gère l’unité mobile ne désespère pas de trouver d'autres volontaires.

Nous sommes bien sûr prêts à embarquer avec nous tout praticien qui souhaite vivre l’aventure et connaître le territoire pour, espérons-le, s’installer en « dur » !

Roseline Dersy

Médecin-généraliste

Retrouvez l'interview complète ci-dessous :

durée de la vidéo : 00h02mn42s
Le cabinet mobile s'installe dans les communes en manque de médecin généraliste. ©France Télévisions

Pour contacter le Centre de santé de la Musse : centredesante@hlrs-lamusse.net ou  02-32-29-32-19

Élodie Guillaume : le dépistage du cancer du sein pour tous

Ça n’est pas forcément une évidence pour les profanes. Cependant, c'est une réalité pour les professionnels de santé : quand la couverture médicale baisse, la prévention des maladies graves recule aussi. Pour le docteur Élodie Guillaume, le constat ne fait aucun doute, les femmes qui vivent en milieu rural sont beaucoup moins nombreuses dans les centres de dépistage du cancer du sein. C’est pourtant la première cause de mortalité par cancer chez la femme… Il existe depuis 2004 au niveau national un dépistage organisé. En Normandie, on constate que moins d'une femme sur deux participe à ce dépistage. 

C'est pourquoi depuis mars 2022, un gros camion tout rose, le "Mammobile" arpente les routes de Normandie, équipé comme un cabinet de radiologie.

 À bord du Mammobile, vous êtes accueillis par une secrétaire médicale puis êtes pris en charge par une manipulatrice en radiologie qui vous emmène vers le scénographe pour passer la mammographie. Ensuite, les premiers clichés sont lus par le radiologue à bord. Ensuite, comme pour le dépistage organisé classique, s'il n'y a pas d'anomalie détectée, une deuxième lecture est faite par un second radiologue et vous recevez ensuite les résultats définitifs à votre domicile. 

Ce dispositif semble pertinent pour permettre aux femmes d'avoir un meilleur accès au dépistage et réduire les inégalités à la fois sociales et territoriales

Docteur Elodie Guillaume

L'interview complète en vidéo :

durée de la vidéo : 00h03mn20s
Le Mammobil permet de renforcer le dépistage du cancer du sein en zone rurale. ©France Télévisions

Pour en savoir plus sur le Mammobile, consultez le site internet ici.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité