Deux ténors sur la scène du zénith de Caen pour soutenir Hervé Morin

Au lendemain du premier tour, la liste UDI-LR-Modem a tenu un meeting de campagne au zénith de Caen. Pour soutenir Hervé Morin, tête de liste en Normandie, Bruno Le Maire et François Fillon avaient fait le déplacement. 

Bruno Le Maire et François Fillon au meeting de campagne d'Hervé Morin lundi soir à Caen
Bruno Le Maire et François Fillon au meeting de campagne d'Hervé Morin lundi soir à Caen
"On s'est pris un coup sur la tête hier soir. Et bien en politique, quand on s'est pris un coup sur la tête, la meilleure réponse ce n'est pas de rester chez soi, c'est d'aller retrouver nos électeurs, de repartir à la bataille", lançait lundi soir à l'assistance un Bruno Le Maire en bras de chemise, arpentant la scène du zénith de Caen. Au lendemain du premier tour qui a vu Hervé Morin arriver en tête mais dont les perspectives de victoire semblent réduites dimanche prochain, la droite avait décidé de sortir les muscles pour remobiliser ses troupes. 

© T.C

Plusieurs élus normands étaient présents ce lundi pour soutenir la tête de liste UDI-LR-Modem. Mais "l'attraction" de la soirée, c'était la venu de deux poids-lourds des Républicains, deux anciens ministres, Bruno Le Maire donc mais aussi François Fillon. Dans un style plus classique (costume-cravate) et avec un ton beaucoup plus solennel que son ancien ministre de l'agriculture, l'ex-locataire de Matignon a "exhorté "les abstentionnistes à prendre leurs responsabilités" avant de déclarer aux électeurs de gauche que "le seul rempart contre l'extrêmisme c'est nous" et aux électeurs du FN que "le seul tremplin pour construire autrement l'avenir c'est nous" estimant que le parti de Marine Le Pen constitue "une impasse en béton".

Reportage de Thierry Cléon et Patrick Mertz
Intervenants:
- Bruno Le Maire, député de l'Eure (Les Républicains)
- François Fillon, ancien premier ministre (Les Républicains)

durée de la vidéo: 01 min 59
Meeting de soutien à Hervé Morin à Caen

La liste emmenée par Nicolas Mayer-Rossignol a tout de même concentré la majorité des attaques lancée ce lundi soir au zénith de Caen. Interviewé par une de nos équipes, Hervé Morin a préféré taper sur le PS dont il qualifie la liste de "bric et de broc" plutôt que sur le FN.

Interview d'Hervé Morin
durée de la vidéo: 05 min 58
Interview d'Hervé Morin lors de son meeting à Caen

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections réunification de la normandie fusion des régions réforme territoriale
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter