Covid 19 : quelles foires sont maintenues, quelles foires sont annulées en Normandie ?

La foire Sainte-Croix à Lessay, la plus importante de Normandie, n'aura pas lieu, comme d'autres foires commerciales ou agricoles de la région d'ailleurs, mais certaines sont maintenues. Comment comprendre la situation ? 
Elle débute depuis plusieurs centaines d’années par une vente matinale de chevaux, réputée dans tout l’Ouest. La foire agricole Sainte-Croix à Lessay, dans la Manche, attire habituellement plus de 300 000 personnes en l’espace de 3 jours. Un rendez-vous annuel commercial, qui permet aussi de maintenir du lien social et se retrouver. C’est d’ailleurs la plus importante foire de la région.

La préfecture de la Manche vient de rejeter le dossier soumis par la municipalité de Lessay, dossier qui tenait compte des restrictions sanitaires selon la maire. Stéphanie Maubé s’est d’ailleurs fendue d’un communiqué sur sa page Facebook pour exprimer son incompréhension – et sa colère aussi.

C’est évidemment une nouvelle décevante pour la municipalité qui travaille depuis plusieurs mois pour la conformer aux contraintes sanitaires.

Stéphanie Maubé, maire de Lessay

  

Le dossier présenté défendait l’idée d’une foire restreinte, qui aurait eu lieu du 11 au 12 septembre, et respectant une jauge de 5000 personnes par jour. Comparé à la fréquentation de 100 000 personnes par jour, l’événement n’aurait pas ressemblé, loin de là, à la tradition.

La maire dénonce un manque de communication avec les services de l’Etat.
"La Préfecture s’est murée dans le silence tout l’été malgré nos nombreuses demandes de rendez-vous : cela pose la question de l’importance des zones rurales et des petites mairies dans la politique actuelle. Choyés dans les discours officiels, nous ne serions pas considérés comme de vrais acteurs de territoire ?"

De son côté la préfecture de la Manche, dans un communiqué, note que "plusieurs échanges ont eu lieu entre les services de la préfecture et ceux de la commune au cours des dernières semaines."

Les services de l’Etat rejettent la demande d’un double dossier formulé par la mairie : le premier déjà évoqué, pour accueillir 5000 personnes sur la foire Sainte-Croix, et un second pour la fête foraine dont la jauge a aussi été fixée à 5000 personnes.

" Au regard du périmètre défini et des modalités d'organisation retenues, la foire agricole et la fête foraine forment un seul rassemblement de 10 000 personnes. Or, le préfet de la Manche n'envisage pas d'accorder de dérogation à la jauge maximale de 5 000 personnes fixée par le décret du 10 juillet 2020, pour prévenir tout risque de propagation du virus.
Par ailleurs, au vu de la participation habituelle, il est impossible d'assurer le respect des gestes barrières et de la distanciation physique, et de gérer l’afflux du public aux abords des manifestations
."

A Caen, une foire presque normale

Bref, la foire Sainte-Croix n’aura pas lieu. Et pendant ce temps, des dizaines d’ouvriers s’activent au centre expo de Caen. La foire se tiendra bien du 18 au 27 septembre. L’événement commercial qui accueillera 340 exposants, attire en moyenne 100 000 personnes sur 10 jours.

"Ce qui a confirmé l’autorisation de la préfecture, c’est notre capacité à maitriser cette jauge maximale de 5000 personnes sur le site" estime Paul Séchaud, directeur général de Caen Evénements.  
D’ailleurs, certains jours de la semaine, plus calmes, cette jauge n’est pas toujours atteinte en temps normal.

"Le périmètre clôt de la foire est facilement sécurisable avec ses cinq entrées. On va y ajouter un dispositif technique et humain qui va permettre de savoir à combien nous sommes en terme de fréquentation" précise Paul Séchaud. Il faudra bien entendu compter aussi sur le port du masque et le gel hydro alcoolique.
"On espère vivre une foire presque normale, et que l’esprit de commerce et de convivialité de la foire sera au rendez-vous."

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
foire de lessay fêtes locales foires événements sorties et loisirs économie