La traversée de l'hôpital psychiatrique par la nouvelle ligne de tram à Caen suscite beaucoup d'inquiétude

La nouvelle n'a pas fait que des heureux à Caen. Le passage de la future ligne de tramway par l'hôpital psychiatrique fait naître beaucoup de craintes et de commentaires. Les responsables de Caen la Mer, qui pilote le projet, se veulent rassurants. Tout sera fait pour assurer le confort des patients et le travail des soignants.

La nouvelle fait beaucoup parler dans le Landerneau caennais. La future ligne de tramway passera en 2028 par l'établissement public de santé mentale (EPSM), situé rue Saint-Ouen à Caen.

Si très vite les élus ont écarté le tracé C qui desservait Beaulieu (mais aussi moins d'habitants), ils ont hésité entre le tracé A et le B desservants tous deux Saint-Contest. Le A passait par la rue Guillaume le conquérant ( provoquant une grosse colère des commerçants) alors que le B traversait l'hôpital psychiatrique. Et c'est celui-ci qui a été retenu, ce mardi 28 février 2023 par la communauté urbaine.

La nouvelle a aussitôt provoqué beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux. 

L'étonnement a même fait place à l'inquiétude chez les personnels de l'hôpital psychiatrique.  

Il y a une crainte de la communauté hospitalière. Le passage du tram implique un changement profond de notre fonctionnement et cela crée de l'angoisse.

Xavier Bouchaut

Directeur de l'EPSM de Caen

Du côté des syndicats de l'établissement psychiatrique, c'est un sentiment de colère. Dans un tract, CGT et CFDT dénoncent une aberration et un mépris total pour les usagers et les professionnels de l'EPSM. 

Un passage en toute sécurité au sein de l'hôpital 

Du côté de Caen la Mer, on se veut rassurant. " On aura un dialogue avec la direction de l'établissement et la communauté soignante, pour aménager les choses, que le confort des patients et le travail des soignants puissent se dérouler dans de bonnes conditions" affirme Joël Bruneau, le maire LR de Caen et patron de l'agglo. 

La future ligne B du tram va traverser la partie nord de l'établissement public. Un site de 14 hectares, coupé en deux, qui devra donc être aménagé pour assurer la sécurité de tous, patients et personnels.

Cela fait 10 ans qu'on discute avec l'établissement de l'hypothèse du passage du tram. Aujourd'hui, on est dans le comment on fait, comment on s'adapte pour que le tramway soit compatible avec l'exploitation d'un établissement de santé mentale.

Nicolas Joyau

Vice-président de la communauté urbaine de Caen en charge de la mobilité

Concrètement, le passage du tram va séparer en deux le site de l'EPSM. Un bâtiment, qui accueille 85 lits, va se trouver isolé du reste de l'établissement. 

Le budget de l'extension du tramway de Caen la Mer avec la ligne B est de 288,5 M€. Le début des travaux d'infrastructures et d'aménagements urbains est prévu pour 2026, les premiers essais pour le début de l'année 2028 et la mise en service commerciale du réseau de 4 lignes à l'été de cette même année 2028.