Le SM Caen s'associe à un site de paris sportifs, ses supporters en colère

Mal en point en championnat, instable en interne, le SM Caen s'attire à nouveau les foudres de ses supporters après un partenariat avec un site de paris sportifs. Ironie du sort, l'annonce de cette alliance intervient alors qu'un joueur caennais a été suspendu pour… pari interdit.

Une histoire de mauvais timing. Le SM Caen se déplace ce lundi soir à Angers, en match de clôture de la 15ᵉ journée de Ligue 2. Une rencontre à laquelle ne participera pas Yoann Court. Le milieu de terrain malherbiste est suspendu pour avoir misé de l'argent sur des sites de paris sportif, ce qui est interdit par le règlement de la Ligue de Football Professionnel. Par, ailleurs, deux de ses coéquipiers, Anthony Mandréa et Djibril Diani, ont aussi été épinglés pour la commission de discipline de la LFP

Ironie du sort, quelques heures avant le match, le club normand a proposé à ses supporters de… s'inscrire sur un site de paris en ligne pour pronostiquer le score du match contre Angers. Le nouveau partenaire Betsson est une société suédoise, qui vient tout juste d'être autorisée sur le marché français. 

Les supporters en colère

Outre l'aspect risible du timing, la quasi-totalité des fans rouges et bleus s'insurgent contre ce nouveau partenariat. Sur le réseau social X (ex-Twitter), ils sont nombreux à le dénoncer. Tommy clame : "On se désolidarise de ça la team. Pas mon club ça", Antoine se désole : "Ça tombe bien, on n'avait pas assez honte de notre club en ce moment", Baliballon pointe les dérives des jeux d'argent en ligne : "Ça ravage des familles entières ces conneries, merci de ne pas y faire de la publicité. Ca touche même nos propres joueurs". Romain renchérit : "Non pas vous ! Vous allez pas tomber dans la promotion du surendettement et de l'addiction..."

D'autres encore mettent en avant le fait que la fin ne justifie pas tous les moyens. "Tout pour l'argent ici, plus aucune éthique" (@vipalmo). Enfin, certains sortent l'humour noir et le sarcasme au moment où le club vit une de ses périodes les plus instables financièrement et sportivement. "Vous pleurez, mais c'est vous qui allez payer le salaire de Thierry Laurey ? Donc merci Betsson" (@Le_Babar_). Caen doit, en effet, annoncer l'identité de son nouvel entraîneur dans les jours à venir, en remplacement de Jean-Marc Furlan, et finaliser le processus de rachat des parts d'Oaktree, le fonds d'investissement américain qui détient 80% des parts du club. 

La plupart des clubs professionnels français se sont associés à des sites de paris en ligne ces dernières années. Caen n'avait pas encore cédé à leurs sirènes. Un temps désormais révolu, mais dans une conjoncture économique compliquée, chaque rentrée d'argent n'est pas anodine. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité