• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La préparation mentale reste fondamentale avant tout examen ou compétition

© F3Normandie
© F3Normandie

Les 57 jeunes normands qui participeront le 28 novembre prochain à Caen à la finale nationale des Olympiades des Métiers se préparent comme des athlètes de haut niveau. Etre le meilleur techniquement ne suffit pas pour gagner : c'est le mental qui prime.

Par Alexandra Huctin

Dans un mois ce sera bientôt le grand jour. Alors, à leur âge ils ont déjà passé quelques examens et ont conscience de la concentration et de la préparation que cela demande. 
Mais le mental c'est parfois autre chose. C'est le "plus" qui peut donner la victoire et qui fait la différence entre deux candidats. 

Le mental est associé à la confiance et ça se cultive : se préparer peut passer par des exercices de voix, de chant, de gestuelles corporelles. 

Ces 57 candidats aux Olympiades des Métiers sont en finale et ils ont envie de mettre toutes les chances de leur côté alors physiquement ils doivent être au top. Même pour une épreuve en cuisine, il faut se préparer comme un sportif : étirement, gainage, discours intérieur, imagerie mentale, etc...

"Etre bien dans son corps et savoir le bouger est une marque de confiance en soi", explique le coach professeur de théâtre qui intervient dans l'un des ateliers filmés ci-dessous. 

VIDEO FRANCE3 NORMANDIE <<<< la préparation mentale comment se passe t-elle : sport, muscu et souplesse pour être à l'aise dans toutes les situations : 

 
préparation mentale aux Olympiades


Le coach du Stade Malherbe Caen, Fabien Mercadal est venu leur prodiguer en personnes quelques "trucs", de bons conseils pour affronter l'épreuve avant, pendant, après : 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'origine des oeufs de Pâques - avril 2019

Les + Lus