Qui dit catho, dit aussi rigolo : un prêtre de l'Orne croque le confinement avec humour et on adore !

Publié le

Confinement, déconfinement et autres raffinements: tout un programme en dessin réalisé par Christophe Peschet, prêtre de l'Orne dont l'ouvrage est sélectionné pour le Festival de BD d'Angoulême de 2021. 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Le Père Christophe Peschet, ça ne s'invente pas, est tombé dans l'humour tout petit. " J'avais un cousin de mon père qui s'appelait comme moi Peschet et qui a été prêtre aussi, à sa retraite, à Lourdes, il lui est arrivé de recueillir les confessions, son prénom, c'était Yvon, Yvon Peschet...".

Le ton est donné. Christophe Peschet, prêtre dans le diocèse de Sées dans l'Orne, en charge de la Pastorale des jeunes, manie aussi l'humour au bout de son crayon. Il signe un recueil de dessins particulièrement réussis: "Confinement, déconfinement et autres raffinements" ( Editions Publica). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la liberté d'expression n'est pas un vain mot !

Jugez plutôt sur pièce: 
 
 

" En fait, j'ai été cas contact 8 jours avant le premier confinement, j'avais un peu de temps,  j'ai commencé par poster un dessin sur ma page Facebook et je me suis rendu compte que les gens en attendaient un chaque jour. J'ai commencé comme ça à illustrer le confinement et le déconfinement. L'Eglise de France les a relayé sur sa page officielle et cela a permis un rayonnement qui m'a impressionné. De fil en aiguille, l'idée d'un livre a germé chez les paroissiens et chez les amis".  Et c'est la librairie religieuse de Caen, Publica, qui s'est jeté dans l'aventure de l'édition. La première aventure du genre pour Christophe Scelles, le libraire. " C'est notre toute première parution et on a déjà dû le faire rééditer, les 1200 premiers sont partis comme des petits pains, on en a fait réimprimer le même nombre. Avec la pris en charge de l'Etat pour l'acheminement des livres pendant le confinement, cela ne coûte qu'un centime de plus à l'acheteur soit 14 euros et un centime".
 

L'ouvrage recèle de pépites, ici un évêque qui met sa calotte sur la bouche en guise de masque, un regard attendrie sur les paroissiens qui assiste à une "télémesse" sur Internet ou encore de l'émotion suite à l'annulation des pélerinages de Lourdes. Parfois, le dessin a un humour grincant et se permet d'être critique envers la communauté chrétienne. Un plaidoyer pour la liberté d'expression qui fait grand bien par les temps qui courent. 

 
 

J'ai commencé à dessiner surtout au séminaire, pendant mes cours, mes profs me pardonneront...

 
 





L'ouvrage est selectionné pour le festival BD d'Angoulême 2021 dans la catégérie BD chrétienne. 
Confinement, déconfinement et autres raffinements, C.Peschet, Edition Publica