80 ans du Débarquement. Un vétéran américain hospitalisé après un malaise cardiaque n'a pas pu rentrer aux États-Unis

Ce mercredi 12 juin, les vétérans américains venus en Normandie commémorer les 80 ans du Débarquement via la Best Defense Foundation sont repartis vers les Etats-Unis. Tous ? Non, car l'un d'entre eux a dû rester à Caen, hospitalisé après un malaise cardiaque.

Après neuf jours en Normandie à l'occasion des cérémonies du 80e anniversaire du Débarquement, la cinquantaine de vétérans américains convoyée par la Best Defense Foundation est repartie vers les Etats-Unis. Ce mercredi, leur avion médicalisé de la Delta Airlines est venu les récupérer à l'aéroport de Deauville, là où ils avaient débarqué dans l'allégresse le 3 juin. 

Un vétéran victime d'un malaise cardiaque

Malheureusement, sur les 48 vétérans passagers du vol aller, un des héros du D-Day n'est pas monté dans l'appareil pour rentrer au pays. Henry "Sam" Carlile, 100 ans, aurait été victime d'un malaise cardiaque, mardi 11 juin. Hospitalisé au CHU de Caen, son état ne serait pas considéré comme préoccupant. Si l'évolution de la santé de l'ancien opérateur radio du 6 juin 1944 le permet, il devrait pouvoir rentrer chez lui dans le courant de la semaine prochaine. 

Baptisé "Battlefield return", le voyage en Normandie des vétérans américains n'a pas été de tout repos pour les anciens soldats de la Seconde Guerre mondiale. Entre les visites sur les lieux de mémoires, les commémorations internationales, les rencontres avec les enfants et les témoignages pour les médias, le rythme de la semaine passée a été très intense. 

durée de la vidéo : 00h05mn38s
Le témoignage d'Andy Negra et Jake Larson, vétérans de la Seconde Guerre mondiale, sur le plateau de France 3 Normandie ©France Télévisions

Pour autant, en quittant une nouvelle fois le sol normand, ils avaient en tête l'idée de revenir l'an prochain pour les célébrations du 81e anniversaire du Débarquement. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité