Cet article date de plus de 4 ans

Deauville veut devenir la capitale du tourisme digital

L'ancienne école de management de Deauville devient Deauville Tourism Up, une résidence accueillant quatre starts-up dédié au tourisme connecté.
Les créateurs de l'application ActiviTour font partie des premiers pensionnaires de Deauville Tourism Up.
Les créateurs de l'application ActiviTour font partie des premiers pensionnaires de Deauville Tourism Up.
Faire de la Normandie le territoire de référence en matière de tourisme numérique, c'est l'ambition de la Région, de la ville de Deauville et du pôle de compétitivité TES. A l'issue d'un appel à projets lancé dans le cadre du contrat de plan Vallée de Seine, quatre start-up dédiées au tourisme connecté prennent possession ce vendredi et pour six mois de locaux flambants neuf dans un lieu d'hébergement (l'ancienne école de management) qui leur est entièrement acquis.

Parmi les heureux pensionnaires, les concepteurs de l'application Activitour qui recense toutes les activités à faire autour d’un lieu donné. Déjà dispoinble, elle fonctionne sur toute la Normandie et l'Aquitaine. D'ici un an, grâce à cette résidence, elle devrait pouvoir couvrir tout le territoire. "Au delà du fait qu'ils nous ouvrent du réseau et des portes, ils vont avoir un accompagnement sur la communication, sur la commercialisation, nous donner du conseil", explique Baptiste Rebut, l'un des créateurs d'ActiviTour.

Après cette résidence de 6 mois, les quatre start-ups continueront à bénficier du soutien du pôle TES.

Reportage de Catherine Berra et Cyril Duponchel
Intervenants:
- Magali Scelles, directrice du Pôle TES
- Baptiste Rebut, co-fondateur de l'application ActiviTour

durée de la vidéo: 01 min 49
Deauville veut devenir la capitale du tourisme digital

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays d'auge internet sorties et loisirs technologies tourisme économie