Cet article date de plus de 5 ans

Pêche de coquillages interdite entre Courseulles et Honfleur

En raison de la présence d'une algue toxique, un arrêté préfectoral a été pris pour suspendre la pêche de coquillages sur le littoral entre Courseulles-sur-Mer et Honfleur. Une interdiction qui s'applique jusqu'à nouvel ordre. 
ILLUSTRATION
ILLUSTRATION © France 3 Basse-Normandie - Archives
En raison d'une algue toxique, la pêche de coquillages entre Courseulles-sur-Mer et Honfleur est suspendue par un arrêté préfectoral

" Interdiction temporaire de la pêche des coquillages sur le littoral du Calvados entre l’estuaire de la Seulles (Courseulles-sur-Mer) et l’estuaire de la Seine (Honfleur)

Par arrêté préfectoral du 14 août 2015, la pêche des coquillages est interdite sur le territoire des communes de Courseulles-sur-Mer à Honfleur. 

Des concentrations élevées de dinophysis (algue toxique du phytoplancton) ont été constatées par le réseau de surveillance de l’IFREMER. La toxine du dinophysis se concentre dans les coquillages et peut occasionner des troubles gastriques pour le consommateur. Cette toxine n’est pas détruite par la cuisson.

L’interdiction instituée par arrêté préfectoral le 14 août 2015 concerne le ramassage, la pêche, le transport et la commercialisation de ces coquillages qui, dans la zone considérée, présentent un risque élevé de contamination par le dinophysis.

En cas de troubles intestinaux, vertiges ou sensations particulières après consommation de coquillages, il est recommandé de consulter rapidement un médecin ou un pharmacien.

Cette interdiction destinée à protéger la santé publique demeurera effective jusqu’à la disparition du phénomène. Cette mesure s’applique tant à la pêche professionnelle des coquillages qu’à la pêche de loisir. "
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral environnement pêche économie pays d'auge santé côte fleurie côte de nacre pêche loisir