Une micro-forêt a été implantée à quelques pas du magasin Ikea de Caen, mercredi 8 novembre 2022. Fruit d'une collaboration entre le géant suédois de l'aménagement d'intérieur et l'entreprise Reforest'Action, l'espace boisé comprendra à terme 2 400 arbres et arbustes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce ne sont encore que des petits brins de bois dépassant de terre, et toute réplique de la tempête Ciaran leur serait sûrement fatale. Ce mercredi 8 novembre 2023, un millier d'arbres et arbustes ont été plantés à quelques dizaines de mètres du magasin Ikea de Fleury-sur-Orne. 

2 400 arbres devant Ikea

À terme, une microforêt de 2 400 arbres jaillira de terre, entre les routes d'accès au superstore suédois et son parking. L'espace prochainement arboré est réalisé par les bénéficiaires de l'association de réinsertion Revivre.

L'opération, elle, est chapeautée par Reforest'Action, une entreprise dont la mission est de préserver et de renforcer les forêts partout dans le monde, en réponse à l’urgence climatique et à l’érosion de la biodiversité. 

durée de la vidéo : 00h00mn14s
Une quinzaine de planteurs d'arbres de l'association de réinsertion Revivre, et de l'entreprise Reforest'Action créent une micro-forêt aux abords d'Ikea à Fleury-sur-Orne. ©France Télévisions


"On plante 25 essences d'arbres et d'arbustes qui viennent d'une pépinière locale, à 10 km de Caen, détaille Isabele Dupin, chef de projet urbain à Reforest'Action. Il y a notamment des chênes, des érables, des tilleuls, avec des essences adaptées au changement climatique, mais aussi quelques couvre-sol comme le millepertuis".

La mini-forêt est basée sur la méthode Miyawaki, qui consiste à planter de nombreuses essences indigènes différentes sur une surface de quelques centaines de mètres carrés.

Ikea veut être "un bon voisin"

Les premières feuilles, les premiers fruits sont attendus pour l'an prochain. Cela permettra d'attirer la biodiversité. "C'est ce qu'on recherche en ville, abonde Isabelle Dupin. On veut favoriser l'habitat en termes de biodiversité, mais aussi mettre en place un écosystème favorable à tous". Les études le prouvent, les gens sont plus heureux entourés d'espaces verts. 

Derrière cette initiative, on trouve aussi la volonté d'Ikea d'offrir un meilleur cadre de vie à ses collaborateurs. Dans quelques années, "ils ne pourront pas y déjeuner, la forêt sera trop dense, mais s'y promener un peu, et la voir surtout, ce qui est source de bien-être", explique Charline Basalakis, superviseur du projet pour la marque suédoise. Collaboratrice dans les rayons du magasin caennais, elle est aussi détachée pour travailler avec des associations environnementales ou sociales. 

"L'idée est d'être un bon voisin sur les plans environnementaux et sociaux", appuie Mikhail Kiyanov, directeur du magasin caennais d'ameublement et de décoration. "On a décidé d'être acteur sur l'environnement, mais aussi sur des causes comme le mal logement, les réfugiés et les violences faites aux femmes". Dans les prochains mois, l'enseigne nordique participera notamment à la création d'appartements d'urgence pour des femmes battues.