"Pour ce qu'on paie, c'est indécent !" : La révolte des locataires des immeubles de la place Bellonte

42 locataires des appartements de la Place Bellonte à Falaise, dans le Calvados, ont pétitionné pour demander à leur bailleur Inolya d'améliorer leurs conditions de vie. Problèmes de chauffage, d'humidité, manque de volets, mauvaise isolation, la liste des doléances est longue.

Place Bellonte à Falaise, le mécontentement couvait depuis longtemps mais la nouvelle panne de la chaudière, le 2 décembre, a fédéré les énergies. Une semaine plus tard, une pétition réunissant 42 locataires en colère partait au siège du bailleur social Inolya à Caen. 

"Pour ce qu'on paie, c'est indécent "

Les locataires de la place Bellonte de Falaise aiment leur quartier mais ne supportent plus leurs appartements. Au fil du temps et du manque d'investissement, les logements sont devenus des passoires thermiques. Les radiateurs anciens peinent à dégager de la chaleur dans les pièces quand ce n'est pas la chaudière qui fait des siennes. 

"Les portes laissent aussi passer le vent et il y a un défaut d'isolation" explique un locataire. "On est obligé d'utiliser des chauffages d'appoint si on veut atteindre les 19° dans la pièce de vie".

"Quand j'ai emménagé il y a 18 ans, on m'avait assuré que les radiateurs seraient changés" ajoute une autre mécontente. "Ce n'est toujours pas le cas..."

Sur la place, les réunions impromptues se succèdent entre locataires. On recense les problèmes. "Rien ne bouge en tout cas, et c'est bien dommage" nous confie une habitante du quartier désabusée.

durée de la vidéo : 00h02mn02s
A Falaise, des habitants signent une pétition pour dénoncer la mauvaise isolation de leurs logements Reportage : Louise Le Borgne et Cyril Duponchel ©France Télévisions

La Place Bellonte pas prioritaire

Le bailleur social Inolya gère dans le Calvados près de 26 00 logements. Si l'on reconnaît "la mauvaise gestion de la dernière panne de chaudière du 2 décembre", la réponse aux doléances des locataires est assez claire.

Le parc d'appartements de la Place Bellonte n'est pas prioritaire dans nos projets de réhabilitation. Pour le moment, nous nous efforçons de fournir une continuité de 19° dans les appartements de nos locataires, et cela compte tenu de l'augmentation de coûts énergétiques.

Olivier Vauloup, Directeur du bureau Inolya du territoire Bocage Suisse Normande

En 2024, la société Inolya a prévu d'investir 54 millions d'euros de travaux de rénovation dans son parc immobilier, soit 30% de plus qu'en 2020. La place Bellonte devra attendre.