Rocquancourt: Pour l'été, GDE s'offre une nouvelle ligne

GDE a ouvert les portes de son site de Rocquancourt dans le Calvados ce mardi 26 juin
GDE a ouvert les portes de son site de Rocquancourt dans le Calvados ce mardi 26 juin

L'entreprise GDE, poids-lourd du retraitement des déchets, vient de doter son site de Rocquancourt d'une nouvelle ligne semi-automatisée pour les déchets électriques et électroniques. L'occasion pour la société d'organiser une journée portes ouvertes et de redorer son image.

Par CM

Ces dernières années, l'entreprise Guy Dauphin Environnement, l'un des plus grands groupes européens de retraitement des déchets, s'est retrouvée régulièrement à la une, pas forcément  sous son meilleur jour. En Normandie, sa terre d'origine, c'est le feuilleton Nonant-le-Pin qui a sérieusement écorné son image, un long bras de fer avec les riverains dont elle est sortie perdante en 2016. A l'automne dernier, elle a également a été condamnée par le tribunal correctionnel du Mans à une pénalité de 1,7 million d'euros pour une vaste escroquerie dans le traitement des déchets. 

D'habitude plutôt discrète, la société normande a décidé d'ouvrir aux médias ce mardi 26 juin les portes de son site de Rocquancourt (où son siège est implanté depuis 1965) et ce en présence de son  nouveau président, François Varagne. "On est une entreprise où on exporte les trois-quarts de nos ventes à l'étranger, on est 1300 collaborateurs", déroule le patron de GDE, "il y a certainement eu un ou deux sites où il y a eu des dysfonctionnements, ces dysfonctionnements ont été traités. Probablement notre image en a pâti. C'est à nous de la restaurer en montrant ce qu'on est capable de faire dans le cadre de l'économie circulaire".

Opération reconquête donc, pour l'industriel, et à l'heure où l'électronique est désormais omniprésent dans notre quotidien, quoi de mieux que de montrer qu'on est en avance dans ce domaine. Le site de Rocquancourt, qui traite chaque année près de 400 000 tonnes de déchet, vient d'être équipée d'une nouvelle ligne dévolue aux déchets électriques et électroniques, une ligne semi-automatisée pour assurer le démontage des anciens appareils (le démontage était effectué uniquement manuellement auparavant). 500 000 euros ont été investis. Un équipement identique devrait être mis en service cette année sur un autre site de GDE situé près de Nantes.

Dans ce secteur, le besoin ne cesse d'augmenter. Eco-systèmes, partenaire de GDE et principal organisme français chargé de collecter et de recycler les appareils électroniques et électroménagers a vu son volume de travail multiplié par 5 en 12 ans. L'an dernier, elle a ainsi retraité 70 millions d'appareils.


Reportage de Florent Turpin et Carole Lefrançois (images aériennes: François Monier - Septième Ciel Images)
 
Rocquancourt: Pour l'été, GDE s'offre une nouvelle ligne

Intervenants:
Gaylord Renard, ingénieur GDE
François Varagne, président de GDE
​​​​​​​​​​​​​​Brahim Boufou, président de l'Association Rocquancourt environnement et urbanisme

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus