• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Du cannabis en vente à Vire : cap sur le pétrole vert

© PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
© PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Acheter du cannabis chez votre buraliste, étonnant mais légal. Jean-François Seigneur qui tient un bar-tabac-épicerie à Vire se lance dans ce business. En 5 jours de vente, il a fourni une cinquantaine de clients !  

Par Stéphanie Potay

En France, le cannabis (sous forme de graines, de tiges, de fleurs et de feuilles) ou encore le haschich ( résine) sont interdits. Mais certains principes actifs de la plante sont autorisés comme le cannabidiol (CBD), à condition que celui-ci soit extrait de plants de chanvre dont la teneur en THC est inférieure à 0,2%.  Le tétrahydrocannabidol (THC) est le psychoactif principal du cannabis, c'est lui qui  est responsable du principal effet psychoactif ressenti lors de la consommation de cannabis. Le cannabidiol (CBD) lui est la seconde substance la plus abondante dans le cannabis, vendue librement, c'est une substance non-psychoactive.

Sur la toile, ces derniers mois, les produits à base de CBD explosent, des magasins spécialisés ont même pignon sur rue désormais comme à Besançon par exemple. " Je suis le premier à proposer ce produit à mes clients en accès direct dans la région normande sous cette forme, explique Jean-François Seigneur, buraliste à Vire. Ce sont les "fleurs "de la plante, les têtes si vous voulez, à consommer sous forme de tisane par exemple.  En 5 jours, j'ai vendu à près de 50 clients, la moyenne d'âge, c'est entre 40 et 60 ans, des cadres, des commerciaux mais aussi beaucoup de gens malades qui cherchent de l'apaisement. J'ai trois variétés, la Green mary, la stawberry King et la super Silver". Pour le buraliste, c'est un moyen de se diversifier par rapport à la baisse de vente du tabac. 
 
Les produits comme les liquides pour cigarettes électroniques, cristaux, parfums ou encore tisanes à base de CBD sont légaux en France s'ils contiennent une dose infime de THC, inférieure à 0,2%.

Mise à jour 31 mai 2018 : la Gendarmerie saisit le stock de tisane au cannabis du buraliste de Vire. A lire en cliquant ICI.

Vertus thérapeutiques ? 

Même s'il est formellement interdit de vanter les vertus thérapeutiques du cannabidiol ou de vendre le CBD comme un médicament, son impact est en question : il calmerait l'anxiété, et pourrait peut-être un jour avoir des vertus contre certaines maladies. " Je ne suis pas plus choqué que ça par cette commercialisation, le CBD  a des vertus antalgiques et anxiolytiques, explique Franck Le Caer, médecin au service anti-douleur au centre contre le cancer François-Baclesse de Caen. Mais ça devrait être davantage encadré. Les études sur le sujet sont à mon sens mal faites, il faut redoubler de prudence. C'est difficile de tirer une conclusion sérieuse donc prudence". 

Cannabis thérapeutique


Pétrole vert

Chez Jean-François Seigneur à Vire, il faut compter entre 35 et 40 euros pour 2 grammes de chanvre soit près du triple de ce que coûte au marché noir le cannabis illégal. " Il y a les frais de douanes car le produit vient de Suisse, il est importé en France, il y a tout un travail chimique pour s'assurer que sa teneur en THC n'excède pas 0,2 pour cent...Le bar-tabac de Vire est le premier à nous avoir contacté en Normandie mais en seulement quelques jours, on croule sous les demandes d'autres buralistes, près de trois nouveaux contrats par jour" explique Anthony Favreau, commercial chez CBF France Shop, entreprise toute récente qui surfe sur la vague de cette consommation autorisée. " Nous axons notre communication sur l'aspect thérapeutique, pas de feuilles de "beuh" dans tous les sens chez nous", renchérit Laurent Dupont, le PDG.  

Chez les vendeurs de produits de cigarettes électroniques, on décrit les produits au CBD comme un marché de niche. Les liquides en contenant sont consommés par de fumeurs de cannabis qui tentent un sevrage ou par des gens anxieux. 


Légalisation du cannabis thérapeutique: la ministre de la Santé ouvre le débat

Au-delà de la consommation de CBD, le cannabis à usage thérapeutique est au coeur d'un débat en France. Il pourrait bientôt être autorisé. L'annonce a été faite par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn qui a déclaré qu'il n'y avait "aucune raison d'exclure sous prétexte que c'est du cannabis, une molécule qui peut-être intéressante".

Agnès Buzyn a demandé récemment aux différentes institutions qui évaluent les médicaments de lui faire remonter l'état des connaissances sur le cannabis médical, reconnaissant au passage, "un retard pris par la France" dans ce domaine par rapport à d'autres pays européens comme l'Italie, l'Allemagne ou encore la Belgique.










A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien mercato du Stade Malherbe avec Fabrice Clément

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer