Coronavirus : pénurie d'élastiques pour les masques “maison”, les solutions

Coronavirus : pénurie d'élastiques pour les masques "maison", les solutions / © N.Manach
Coronavirus : pénurie d'élastiques pour les masques "maison", les solutions / © N.Manach

Si vous êtes de ceux qui cherchent activement à s'équiper de masques pour la sortie progressive du confinement, vous avez du vous rendre compte que les élastiques manquaient pour en fabriquer. Il existe des solutions pour en trouver, ou pour s'en passer.

Par L.A.

Les élastiques pour masque, un marché parallèle ?

Delphine, ancienne couturière professionnelle, s'est remise derrière sa machine à coudre depuis quelques semaines. Dans un premier temps, elle a confectionné des masques pour sa famille, puis pour les amis et maintenant pour tous, via son site Internet. Elle a cependant du freiner les commandes, faute de matières premières : l'élastique vient à lui manquer.  

"Les premières semaines, tout était fermé. Même en ligne c’était compliqué. Là, je suis en attente d’un colis depuis 15 jours", explique Delphine. "J’ai réussi à avoir une première commande de 40 mètres d’élastique par une amie qui connaissait la mercerie. La propriétaire a pu accéder à son stock et mon amie a pu m’en envoyer. C'était vraiment du système D, c’était presque du marché noir"dit-elle en riant, "j’étais super heureuse d’en avoir".

Pour confectionner un masque, il faut 64 centimètres d'élastique (37 cm pour le haut et 27 cm pour celui du bas)."Au début j’ai rusé" se souvient Delphine "j’ai commandé des elastiques pour cour de récréation sur des sites de jeux". Mais maintenant, il n'y en a plus... Les connaissances, le bouche à oreille jouent beaucoup dans cette quête du Graal.

J’ai réussi à contacter un ancien Mercier qui vendait son stock et je devrais recevoir un rouleau de 100 mètres, que j’attends actuellement.
Delphine

Des masques "Coronavirus", fabrication maison / © P.Latrouitte, France Televisions
Des masques "Coronavirus", fabrication maison / © P.Latrouitte, France Televisions
"J’ai aussi un plan dans l’Orne dans une brocante qui vend aussi des tissus. Mon mari doit aller chercher la marchandise la semaine prochaine" précise Delphine. "En attendant, j’ai stoppé les commandes . J’avais commencé à faire des masques avec des liens aussi mais c’est très long à faire et ca demande beaucoup de tissu (140 cm de longueur). Je préfère garder le tissu pour faire des masques."

J’ai contacté directement un fabricant aussi, mais il réserve les commandes pour l’Etat.

 

La chasse aux élastiques est ouverte 

Virginie Richard, couturière, a une solution à la pénurie.

Vous prenez un vieux T-Shirt en jersey ou un caleçon. Vous faites un petit roulé de 2/3 cms, dans le sens de l'élasticité. Et le tour est joué. C'est tout doux en plus. J'ai fait le test en machine à 60 degrés, ça ressort nickel. 

Cela fonctionne aussi avec un collant opaque, mais attention, seulement de collants opaques, les plus épais. Les collants fins risquent de vous abîmer l'arrière des oreilles. Les modèles épais sont plus doux.

L'atelier des Gourdes propose de traquer l'élastique où il se trouve : dans les draps housse, les pochettes cartonnées où vous rangez vos factures. Mais ces spécialistes de la couture rappellent qu'il faut bien vérifier la taille de l'élastique avant de sacrifier son ancienne utilisation. L'élastique n'est utile qu'à partir de 35 centimètres de long. 

Comment fabriquer un masque AFNOR sans élastique ?

Sur son blog, l'Atelier des gourdes propose également un tutoriel complet pour fabriquer un masque, selon les normes en vigueur, mais sans élastique. Vous pouvez suivre ce pas-à-pas ci-dessous :
Et si vous avez d'autres idées pour confectionner des masques sans tout découper dans la maison, n'hésitez pas à partager vos idées sur notre page Facebook .

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus