Covid-19 : les entreprises normandes prêtes pour la relance ?

6 mois après le début de l’épidémie de Covid 19, les chefs entreprises craignent une progression incontrôlée de l’épidémie qui conduirait à un reconfinement d’urgence, ce qui serait vécu comme une catastrophe pour une économie normande qui tente de rester debout en pleine crise.

© A. Duplessi @France 3 Normandie
«  On doit faire très attention, nos entreprises restent fragiles , le 1er confinement a été très important, on a arrêté toute notre économie et nous ne pouvons pas revivre la même chose » déclare Vincent Laudat, vice-président de la CCI Normandie  qui ajoute « on a vu que la relance avait été difficile, le plan du gouvernement nous a déjà coûté plus de 100 milliards et on ne pourra pas faire deux fois la même manip ».


Vincent Laudat, Vice-président CCI Normandie, est invité sur le plateau de Dimanche en politique ce 4 octobre avec Sophie Gaugain, Vice-Présidente LR du Conseil Régional de Normandie et Christophe Bouillon, Président PS de l'Association des petites villes de France. Le débat est présenté par Franck Besnier
 
DEP Les entreprises normandes prêtes pour la relance ? Dimanche en politique 4 octobre 2020 ©France 3 Normandie

 

Les patrons normands gardent le moral malgré les difficultés

Ils ont perdu en moyenne 68% de leur chiffre d’affaire depuis le mois de mars selon l’étude semestrielle réalisée par la CCI Normandie auprès de 2.300 chefs d’entreprise mais, étrangement, presque, ils sont 80% à estimer qu’il n’y a pas de menace sur l’emploi et 50% à penser qu’il n’y a pas d’inquiétude sur leur trésorerie. La question est d’avantage de savoir combien de temps ils vont tenir.
 

« On va vers des jours difficiles, pour l’instant, les dispositifs d’aide comme les PGE (Prêts Garantis par l’Etat) ont permis de faire leur office mais à partir du mois de septembre, les entreprises vont devoir payer leurs charges et certains ne vont pas pouvoir tenir le coup. »

Vincent Laudat

 
Baromètre des CCI normandes. Enquête du 31 août au 2 septembre 2020.
Baromètre des CCI normandes. Enquête du 31 août au 2 septembre 2020. © CCI Normandie


Des secteurs fortement impactés par la crise

La saison estivale et la réouverture des hôtels-restaurants début juin a permis aux professionnels du tourisme de retrouver un peu de trésorerie mais la santé de leurs entreprises reste fragile , 84% d’entre elles seraient en difficultés, soit environ 200 000 à l’échelle de la Région

« En Normandie, l’Hôtellerie et la restauration, l’évènementiel sont frappés de plein Fouet » reconnaît Sophie Gaugain, Vice-présidente (LR) du Conseil Régional qui promet d’accompagner ces entreprises « Nous avons mis en place un plan de soutien de 70 millions d’euros que l’on va devoir adapter en permanence, on le sait très bien la période d'octobre à janvier va être difficile, il faut trouver des solutions ensemble pour leur permettre de tenir jusqu’à la prochaine saison touristique ».
   

Faire confiance aux élus locaux pour relancer l’économie

Ils ont souvent été mis devant le fait accompli des décisions du gouvernement depuis le confinement en mars dernier, chargés de la mise en place de la fermeture des écoles, de la distribution de masques et du respect des règles sanitaires mais les élus locaux demandent à être d’avantage écoutés.

" On a vu que l’Etat était venu nous chercher à la rescousse et nous avons comblé certaines défaillances en terme logistique, il ne faut pas venir nous chercher simplement quand il y a des crises, il faut qu’on nous sollicite pour organiser cette relance et nous souhaitons être de véritables carburateurs de l’économie » estime Christophe Bouillon, le président de l’association des petites villes de France.
Il estime que certaines décisions restent peu compréhensives « Il y a des inégalités de traitement d’un territoire à l’autre, quand on voit par exemple que les bars doivent fermer à 22H00 à Caen et à 23H00 à Rouen , c’est parfaitement incompréhensible, pourquoi pas 21H50 ou 22H15, il faut de la cohérence, de la confiance pour rassurer les acteurs économiques ».
 

Les élus normands seront-ils entendus pour la mise en œuvre de ce plan de relance de 100 milliards qui s’articulera autour de l’écologie, la compétitivité et la cohésion. Le projet de loi sera examiné devant l’Assemblée Nationale à partir du lundi 12 octobre .


► Covid-19 : les entreprises normandes prêtes pour la relance ?
Dimanche en politique
Dimanche 4 octobre 2020 à 11h30
sur France 3 Normandie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique économie entreprises coronavirus/covid-19 région normandie politique