Covid-19 : Pas de relâchement en Normandie car le taux d'incidence baisse mais la circulation du virus reste élevée

Ces derniers jours de novembre 2020, l'ARS publie des chiffres encourageants mais la circulation du virus reste élevée. Il ne faut pas baisser la garde mais continuer, surtout, d'appliquer les gestes barrières.
La pression hospitalière est en baisse en Normandie, des signaux encourageants
La pression hospitalière est en baisse en Normandie, des signaux encourageants © Vanessa Meyer/Maxppp
Après un mois de novembre en confinement, les premiers effets sont là. "En Normandie, la pression épidémique reste forte mais se réduit. Les mesures de freinage ont permis de ralentir la circulation du virus, qui demeure toutefois encore élevée" prévient l'Agence Régionale de Santé devant les derniers chiffres du bilan de l'épidémie.
 
ARS , données épidémiologiques du 27 novembre 2020
ARS , données épidémiologiques du 27 novembre 2020 © Agence Régionale de Santé Normandie

Amélioration aussi pour les plus de 65 ans


Le taux d’incidence continue de baisser et atteint 104,59 pour 100 000 habitants, contre 135,77 le
24 novembre. "Une diminution du taux d’incidence des 65 ans et plus est également observée."
Le taux de positivité observe également une diminution et atteint 10,35 % contre 12,04%, trois jours plus tôt.

"Ces évolutions favorables se traduisent désormais sur le système hospitalier. Après avoir atteint 1402
patients hospitalisés le 17 novembre, une lente décrue s’est engagée en Normandie."


 Le nombre d'entrées en hospitalisation conventionnelle et en réanimation continuent aussi leur lente décrue.
 

Néanmoins, la pression sur le système de santé et sur les hôpitaux reste forte : 1305personnes sont hospitalisées (contre 1369 le 23/11), dont 128 en réanimation (contre 148 le 23/11) ; et des disparités départementales persistent.

Agence Régionale de santé

Depuis le début de l’épidémie, 1570 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 sont décédées en Normandie, dont 899 depuis le 1er septembre (à l’hôpital et en établissement social et médico-social).


Poursuivre les tests de dépistage


Du 18 au 24 novembre, 33 371 personnes ont été testées en Normandie dont 3455 positives. Pour savoir où réaliser un test antigénique ou PCR, consulter les listes de l'ARS.
 
Il reste199 clusters en cours d'investigation en Normandie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société