Des petites méduses envahissent les plages dans le Cotentin

Un phénomène inhabituel est observé dans le nord-ouest du Cotentin: des milliers de méduses ont débarqué sur le rivage. La baignade a dû être interdite sur plusieurs plages.

Le beau temps de ce début d'année serait responsable de ce phénomène inhabituel observé sur les plages du nord-ouest du Cotentin vers Siouvilles et Sciotot. Des milliers de petites méduses qui mesurent entre 4 et 6 centimètres de diamètre ont envahi le rivage. De nombreuses méduses sont échouées sur la plage. Le soleil du printemps et les chaleurs du début d'été ont permis le développement massif de plancton qui attire les méduses.

Selon les individus, le contact de ces petites bêtes peut être très urticant et faire apparaître de nombreuses plaques rouges. Les spécialistes rappellent que le vinaigre et l'urine sont totalement inefficaces pour traiter les plaques rouges. Ils conseillent de se rendre au plus vite auprès d'un médecin. 

Les grandes marées attendues ce week-end devraient permettre de dissiper le phénomène et ces petites bêtes rousses que l'on pourrait confondre avec des algues. Les surfeurs et baigneurs attendent pour le moment la réouverture de la baignade pour profiter d'une eau à 17-18°C.

Reportage de Matthieu Bellinghen et Claude Leloche

Intervenants: 

-Jean-Michel, surfeur
-Henri De Clerc, moniteur de surf à Siouville (50)
-Benjamin Genay, moniteur de surf à Siouville
-Pierre-Yves Bouis, biologiste - Cité de la Mer de Cherbourg