Eoliennes offshores à Courseulles: Robin des Bois monte au créneau

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM
Un parc de 75 éoliennes off-shore  doit être installé au large de Courseulles-sur-Mer
Un parc de 75 éoliennes off-shore doit être installé au large de Courseulles-sur-Mer © Alstom

Alors que l'enquête publique sur le projet de parc éolien offshore de Courseulles-sur-Mer se poursuit, l'association écologiste Robin des Bois fait entendre sa voix alerter l'opinion sur l'impact sur les fonds et les animaux marins.

Elle devait s'achever le 10 octobre prochain. L'enquête publique sur le projet de parc éolien de Courseulles-sur-Mer est finalement prolongée jusqu'au 28 octobre. Sur les registres, la pollution visuelle est l'une des craintes les plus régulièrement avancées. Les riverains craignent que les 75 éoliennes installées à plus de 10 km des côtes sur une surface de 50 km 2 ne défigurent le paysage. L'association écologiste Robin des Bois, elle, avance un autre argument, celui du danger encouru par la faune.

"Il y a évidemment des risques pour les oiseaux, ils doivent contourner ou passer à travers au risque de se faire décapiter, ils sont en plus attirés par les lumières", déclare  Jacky Bonnemains, le président de l'association, "Risque pour les mammifères marins à cause du bruit et de la perte générale des ressources alimentaires". Robin des Bois compte donc déposer un recours contre ce projet.

Une possible épine dans le pied des industriels. "Si l'obtention du permis prend 6 mois de plus et qu'une avalanche de recours tombe dessus, on se posera la question", indiquait la semaine dernière à Cherbourg Jérôme Pécresse, président d'Alstom Renewable Power. Car une fois le projet validé, sa réalisation n'est pas immédiatement enclenchée. C'est là que débute la recherche de financement. "On ne peut aller voir les banques pour obtenir des offres fermes qu'une fois qu'on a les permis, les autorisations", explique Béatrice Buffon, directrice activités maritimes EDF Energies renouvelables. 

Les industriels pourraient à l'avenir bénéficier d'un coup de pouce du gouvernement. Un projet de décret, visant à réduire le nombre de juridictions compétentes en cas de recours ainsi qu'à réduire le délai de ces recours à deux mois, serait à l'étude.




Reportage de Stéphanie Potay, Stéphanie Lemaire, Catherine Arnaud, Michel Anglade et Bastien Odolant
Intervenants:
- Jacky Bonnemains, président association Robin des Bois
- Jérôme Pécresse, président d'Alstom Renewable Power
- Béatrice Buffon, directrice activités maritimes EDF Energies renouvelables

durée de la vidéo: 01 min 47
Eoliennes offshores à Courseulles: Robin des Bois monte au créneau

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.