Élections législatives 2024 : qui est ce mystérieux candidat déguisé en viking ?

Ludovic Beaujouan est candidat aux législatives 2024 pour la 5e circonscription de l'Eure. Inconnu du public, sa première affiche de campagne le représente en viking. Attaché à la culture normande, ce clin d'oeil est surtout un moyen d'attirer l'attention et de parler de son grand projet : la démocratie participative.

Lors des élections européennes 2024, nous avions pu voir une affiche avec un adorable chaton représentant le Parti Animaliste… Avouez-le même si ce cliché vous a fait sourire, il a eu au moins l’impact attendu : vous surprendre (ou au moins vos enfants).

Faire réagir les électeurs

Pour l’affiche de Ludovic Beaujouan, costumé en viking, c’est exactement le même procédé : faire réagir les électeurs. Habitués à des affiches aux couleurs des partis et respectant un cahier des charges bien précis, les habitants de la 5ème circonscription de l’Eure ont pu s’étonner de voir sur les panneaux d’affichage Ludovic Beaujouan, sans étiquette politique mais bien décidé à faire entendre sa voix et celle des citoyens de sa circonscription.

Une campagne éclair

Âgé de 46 ans, il est chef d’entreprise, propriétaire d’une pension équestre aux Hogues (Eure) et en parallèle formateur dans les thérapies brèves. Pris de court par l’annonce du chef de l’État, il a dû accélérer son ambition politique : "je me suis toujours intéressé à la politique et je voulais me lancer en pensant avoir plus de temps".

Qu’à cela ne tienne, Ludovic Beaujouan a mobilisé son entourage et vidé son livret A : "avec un ami on a collé nous-mêmes mes affiches, ça nous a pris 45 heures en tout !".

Ludovic Beaujouan se définit comme non révolutionnaire, plutôt calme et réservé et avoue que son idée d’affiche était "pour attirer l’œil, j’ai longtemps hésité à mettre la hache", ironise le quadragénaire. Une deuxième affiche plus à l’image de son site internet paraîtra mardi 25 juin 2024.

Autodidacte, c'est lui qui met en forme et alimente son propre site. Tout en continuant ses activités professionnelles, le candidat reconnaît le caractère chronophage d'une campagne : "je n'ai pas Facebook, les réseaux sociaux ne m'intéressent pas mais j'ai bien compris que c'était incontournable en politique en 2024". Il s'est depuis repenti et a ouvert un compte TikTok et une chaîne Youtube.

Favorable à une consultation citoyenne numérique

"Je ne me reconnais plus dans les partis politiques qui font de la surenchère et qui nous stigmatise. Il y a plein d’idées qui peuvent être très bien indépendamment du parti. À l’heure du numérique, on pourrait demander très facilement à chaque électeur leur avis sur chaque projet de loi. J’aimerais que les députés votent les lois non pas en fonction de leur parti mais en tenant compte de l’avis de leurs électeurs. Et si mon vote est différent de ma conviction, c’est pas un problème, ce qui compte c’est suivre la majorité des électeurs, c’est ça la démocratie."

Il souhaite qu’au-delà de la 5ème circonscription de l’Eure, ce fonctionnement de vote citoyen existe à l’échelle nationale. Pour lui, cet outil d’expression démocratique est intéressant à tous les niveaux : "je pensais me renseigner en septembre pour créer un parti autour de mes idées et cet outil numérique. Il faudrait l’expérimenter même au niveau des communes".

"Quand je croise des gens, ils me disent que c’est une super idée : en plus d’avoir de l’humour vous avez une super idée ! Au-delà de l’anecdote, cette idée peut vraiment rendre notre société plus humaniste. On ferait des choix ensemble, on bosserait ensemble."

Des consignes de vote ?

Persuadé d’être qualifié au deuxième tour de ces législatives, Ludovic Beaujouan n’appelle toutefois à aucune consigne de vote s’il n’était pas en lice : "on vote pour celui qui a le plus de voix car c’est ça la démocratie. Je n’appellerai pas à faire barrage contre quelqu’un".

Les autres candidats pour la 5e circonscription de l'Eure

  • Pierre-Yves Jourdain, candidat écologiste pour le Nouveau Front Populaire
  • Delphine Blitman, candidate pour Lutte ouvrière
  • Timothée Houssin, candidat du Rassemblement national
  • Christian Mazure, candidat sans étiquette
  • Colin Prévoteau du Clary, candidat indépendant (Divers droite)
  • Frédéric Duché, candidat Horizons
  • David Daverton, candidat Les Républicains

 

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité