Après l'inondation mortelle de 2018, des aménagements de l'Iton sont en cours dans le sud de l'Eure

Publié le Mis à jour le
Écrit par Didier Claude

Un véritable déluge s'était abattu en juin 2018, près de Breteuil, dans le sud de l'Eure, provoquant la mort d'une personne et d'importants dégâts. Pour ne plus revivre cette tragédie, des travaux sont menés actuellement sur la petite rivière Iton. 

 Une nuit de déluge 

Des trombes d'eau qui s'abattent en quelques heures, des centaines de maisons inondées, des routes impraticables, une trentaine de familles sinistrées à reloger en urgence, environ 600 sapeurs-pompiers mobilisés... Les habitants de Breteuil,  ne sont pas près d'oublier cette nuit du 4 au 5 juin 2018. 200 milimètres d'eau étaient tombés en 5 heures. 

Les gens qui ont été inondés sont traumatisés à vie ! Dès qu'on annonce la pluie, ils ont peur !

Gérard Chéron, maire de Breteuil


6 semaines de travaux sur 2 kilomètres

Près de Breteuil où la rivière Iton gorgée d'eau avait tout emporté sur son passage, techniciens et élus arpentent le terrain pour entretenir le cours d'eau et ses berges. Ils ont repéré l'une des causes de l'inondation. Un bras de l'Iton entre Breteuil et La Guéroulde n'avait quasiment pas été entretenu depuis au moins 30 ans. Beaucoup de bois obstruaient un petit cours d'eau le Ruel, et ce bras forcé de la rivière Iton.
 

Au regard du phénomène climatique, je ne sais pas si on pourra tout prévenir. On met en oeuvre des moyens pour éviter que des phénomènes comme ça prennent de l'ampleur et soient catastrophiques pour les vies humaines.

Marcel Sapowicz, maire de Portes

Des aménagements sur l'Iton pour ne plus revivre l'inondation mortelle de 2018, dans l'Eure
​​​​​​​