Hervé Morin convie David Lisnard, le maire LR de Cannes, pour la rentrée politique à la fête de la pomme dans l'Eure

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier .

Le président de la région Normandie et le maire de Cannes, président de l'association des maires de France, partagent une ligne commune pour reconstruire la droite et le centre, sans "course à l'échalote avec l'extrême-droite".

"On a appris à sympathiser avec Hervé Morin, à devenir amis en parlant politique, bons vins, de la vie tout simplement". David Lisnard, maire de Cannes, au milieu des vergers d'Epreville-en-Lieuvin a fait des compliments à la Normandie où il a savouré "La brume matinale sur la campagne dans la fraîcheur" .

L'élu méditerranéen les Républicains, créateur du mouvement "Nouvelle énergie", apprécie l'expression politique d'Hervé Morin : "des convictions fermes sans tomber dans l'excès, c'est quelqu'un de solide"

 

Pour cette "fête de la pomme", rentrée politique en terre normande, les deux hommes ont appelé à une reconstruction de la droite et du centre et à la décentralisation. 

Point de vue partagé par la sénatrice de Seine-Maritime centriste Catherine Morin-Desailly : 

"Cette Refondation va passer par les élus ou les collectivités territoriales. Il faut que les élus puisse contribuer à apporter des solutions aux Français"

Hervé Morin convie David Lisnard, maire LR de Cannes, pour la rentrée politique à la fête de la pomme dans l'Eure ©G. Archiapati/ S. Gérain/ France Télévisions

L'alliance des Centristes avec LR dépendra de l'élection du président des Républicains

 Pour Hervé Morin, l'heure est au renouveau car la France "a totalement changé" depuis 30 ans et il faut "rebâtir un corpus politique politique d'idées s'adressant à nos compatriotes pour répondre au malaise qu'ils nous indiquent à travers un vote de plus en plus important des extrêmes c'est ce constat que nous partageons avec David Lisnard"

Début décembre, le parti les Républicains élira son ou sa présidente. Le Niçois Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, sera candidat.

Le centriste Hervé Morin s'est exprimé dans le journal du dimanche du 4 septembre. En cas d'élection d'Eric Ciotti, il estime qu'il ne pourrait plus y avoir d'alliance avec les Républicains "Pour ma part, je n'en serai pas, et j'essaierai de proposer une solution, avec d'autres".

A La fête de la pomme, il fut beaucoup question de la crise de l'éducation nationale.  

"Comment bâtir un modèle scolaire qui redonne une chance aux jeunes et aux enfants issus des milieux modestes ?  on a tout à rebâtir" interpelle Hervé Morin.

 Le réchauffement climatique, l'invasion russe en Ukraine et le prix de l'énergie ont aussi été abordés.

Le président de la région Normandie a aussi vigoureusement interpellé le Président de la République. 

"Que dit-on pour faire en sorte qu'on ne soit pas confronté au drame dans les mois prochain des fermetures d'usines,  des atteintes au pouvoir d'achat liées à un scandale d'État : l'absence de politique en faveur notamment de l'énergie nucléaire lors du précédent quinquennat ?"

 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité