Ils avaient torturé et tué des chatons, deux ados devant le tribunal pour enfants

Deux adolescents de l’Eure comparaissent ce jeudi 7 septembre devant le juge pour enfants. En avril, ils s’étaient filmés en train de torturer des chatons dans une forêt.

Au collège de Manneville-sur-Risle (Eure), les élèves ne parlaient que de ça : une vidéo diffusée en mai sur Snapchat montrant deux adolescents torturant des chatons. Parmi les tortionnaires, un élève de leur établissement comparait ce jeudi au tribunal pour enfants d’Evreux. Son complice est également présent, ils avaient été identifiés sur la vidéo.

Un parent d'élève avait donné l'alerte

Dans une forêt située près de Saint-Samson de la Roque (Eure), les deux adolescents se filment en train de jeter deux chatons contre un arbre. La mise en scène est diffusée sur les réseaux sociaux. Un parent d’élève alerte l’association de protection des animaux Stéphane Lamart qui saisit le parquet de l'Eure.

Les deux mis en cause, âgés respectivement de 14 ans et 15 ans, scolarisés en classes de quatrième et seconde, ont été placés en garde à vue à la gendarmerie de Pont-Audemer le 13 mai dernier. Lors de leur audition, ils ont avoué avoir trouvé par hasard les chatons dans la forêt, avant de les tuer volontairement et de cacher leur cadavre. "L’association Stéphane LAMART a déposé plainte contre les deux individus pour sévices graves et actes de cruauté ayant entraîné la mort de ces deux pauvres chatons."

Le parquet d’Evreux a convoqué les deux individus devant le tribunal des enfants d’Evreux le 7 septembre 2023 pour répondre de l’infraction d’atteinte volontaire à la vie d’animaux domestiques.

Suite à l'audience de ce jeudi matin, le juge pour enfants a requalifié l'infraction en acte de cruauté envers un animal pour l'adolescent qui a jeté les chatons. Pour celui qui filmait, il est poursuivi pour complicité d'acte de cruauté. Ce délit est passible de deux ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende.

L'audience a été reportée en novembre 2023.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité