Incendies dans l'Eure : "j'ai eu la peur de ma vie"

1500 hectares se sont enflammés jeudi 25 juillet dans l'Eure. Les pompiers ont reçu le renfort de secours d'autres départements. Des maisons ont dû être évacuées dans l'urgence. Les habitants ont été saisis par ce risque qui était très rare au nord de la Loire.

© France 3 Normandie

"Avec le vent de sud/ouest, c'est venu à une vitesse incroyable", témoigne l'adjoint au maire de Garennes sur Eure (près de la Couture Boussey), à la limite de l'Eure-et-Loir. Les champs ont pris feu vers 16 heures. La chaleur en plein soleil frôlait 45 degrés.

Les flammes attisées par le vent ont progressé jusqu'au hameau à travers les champs de chaume et de colza. Les sapeurs pompiers ont sauvé les maisons, les habitants ont été évacués. Pas facile, explique l'élu de convaincre les personnes de laisser derrière eux leurs biens. 

Ces images de drone prises  au dessus d'un champ céréalier à Avrilly près de St André de l'Eure montrent le front étendue de l'incendie et la hauteur des flammes.
 
durée de la vidéo: 00 min 22
Le feu à Avrilly (images Dron'Eure)

Vingt- quatre incendies ont touché 9 communes de l'Eure : Chambois, Saussay-la-Campagne, Boncourt, Etrépagny, Saint-Etienne l’Allier, La Couture Boussey, Romilly-la-Puthenaye, Ambenay et Brionne.

520 pompiers se sont déployés avec des renforts de départements voisins. Vingt-trois ont été légèrement blessés ainsi qu'un gendarme. Ce vendredi 26 juillet, huit feux sont surveillés pour éviter une reprise.
 

J'ai eu la peur de ma vie, je n'ai jamais vu une chose pareille, c'est la désolation

 
durée de la vidéo: 00 min 47
Incendies : témoignage d'un habitant de l'Eure



J'ai pris ma fille et le chien. Quand j'ai fermé la porte j'ai vu que le feu était déjà dans l'arbre du jardin

 
Dans l'Eure des incendies sans précédent

Le 23 juillet, plus de 500 hectares ont brûlé lors d'incendies dans des champs de l'Eure

VIDEO - Sécheresse dans l'Eure : des champs de céréales brûlent

Dans le département de l'Eure, 5 importants incendies ont ravagé des champs céréaliers vendredi à Mainneville, Hennezis, Miserey, Corneville et Piseux. Ils ont été attisés par le vent et l'air chauffé à 37 degrés. Le département de l'Eure est en vigilance orange canicule. Les pompiers sont parvenus à sauver les habitations des exploitations agricoles.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers météo incendie canicule